Une page se tourne au Pôle de La Chartreuse

mer 14/07/2021 - 10:20 , Mise à jour le 14/07/2021 à 10:20

Ce samedi 6 juillet, l’équipe du Pôle de la Chartreuse s’est rénuir pour accompagner le départ en retraite de 4 membres de l’équipe, dont Michel Paulet, qui fut directeur du Pôle pendant 11 ans.

Réunis dans le verger du site La Chartreuse, , les professeurs, directeurs et membres du personnel de l’OGEC La Chartreuse (Organisme de Gestion de l'Enseignement Catholique) ont salué le travail des quatre nouveaux retraités, dont le directeur du Pôle.

« Je vous livre la recette du chef d’établissement chanceux et heureux : 11 ingrédients synonymes de 11 années bien pleines :

1. Des enfants, des collégiens, des lycéens qui ont l’envie. Quel bonheur ! En plus, tous m’ont manifesté des messages collectifs très émouvants. En tout cas, j’ai fait le plein de leur énergie, de leurs sourires, de leurs attentions, de leurs dessins, de leurs cadeaux. Un enfant s’est approché de moi en me disant « je vous ai vu pleurer derrière vos lunettes » La pluie du moment m’a bien aidé…et encore ce matin des cadeaux…

2. Des RDV à longueur de journée…comme ce rendez-vous pris hier soir par des professeurs, une bouteille de jus de fruit sur la table, un beau cadeau aussi pour dire merci et sans rien demander ! Que de rencontres avec des parents et des enfants en quête d’éclairages…

3. Des messages de parents très reconnaissants de l’esprit du Pôle La Chartreuse soulignant le don de soi des équipes autour de leur chef d’établissement. Merci aux représentants des APEL présents… et de votre bienveillance à mon égard.

4, Des collaborateurs proches et fidèles qui m’ont rendu la tâche possible avec le sens du service, le respect du chef, l’humour quand il le fallait, les gâteaux aussi…qui m’ont protégé aussi.

5. Des relais avec une équipe de direction travailleuse, avec le sens du collectif, allant au bout des choses : le sens du travail propre, bien fait. Combien d’heures de téléphone ou de rencontres passées depuis les sites pour échanger jusqu’à des heures pas très catholiques… avec des parents, avec des enseignants, avec des personnels de vie scolaire…

6. Des mains précieuses qui font que ce qui vous avait paru bien sali la veille devient au matin rangé, accueillant, propre…

7. Des profs qui osent, qui entrainent les autres dans des projets qui seront les marqueurs souvenirs de demain de nos futurs ex-élèves !

8. Un conseil d’administration d’OGEC avec son président (Claude Vincent, Jean Claude Lac) que l’on apprend à convaincre : une méthode : on commence par de bons chiffres, on avance des pions, des idées pour annoncer des chiffres toujours bons… avec une règle bien précise : qu’est-ce que ça apporte aux élèves ? et en quoi ça ne compromet pas l’avenir ?

9. Une santé de marathonien avec le regard bienveillant des miens que je remercie de m’avoir laissé libre tout simplement de mener ma barque selon qu’elle m’appelait… certains parleront de gros bateau.

10. L’incroyable confiance qu’ont pu m’accorder Jean-Paul Laval, Mgr Brincard et Claude Vincent… moi qui n’avait pas d’expérience de directeur. A ce qu’il parait, ils avaient fait le tour de mes expériences pour valider de supposées compétences. Fallait bien un brin de folie ! Un immense MERCI à toutes celles et tous ceux qui ont cru en moi. Un petit regard complice vers Marie-Thérèse Duboeuf

11. Des lieux avec une valeur ajoutée insoupçonnée : mon âme de bâtisseur a été comblée. Tous les sites du Pôle ont vocation à accueillir des élèves et à les mettre dans les meilleures conditions pour bien s’épanouir.

J’en rajouterai une douzième : la chance diront certains, l’esprit saint diront d’autres, en tout cas une méthode : « quand tu sais partage, quand tu ne sais pas demande » Bon vent au Pôle La Chartreuse.

Bon vent à ses 5 chefs d’établissement, bon vent à Jean-François Giraud qui va désormais piloter les collèges et lycées et avoir mission de faire avancer ce beau bateau. »

C’est donc Jean-François Giraud, ancien directeur du collège Jeanne d’Arc à Saint-Didier-en-Velay, qui succède à Michel Paulet aux commandes du Pôle.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés