Une nouvelle Licence pro pour redonner vie aux entreprises

mer 14/10/2015 - 20:37 , Mise à jour le 14/10/2015 à 20:37

Le 28 septembre dernier, dix étudiants ont débuté une licence professionnelle Management des Organisations. Ce nouveau diplôme est né d'un partenariat peu ordinaire entre la CNAM (Conservatoire national des arts et métiers), le Lycée Simone Weil et l'Ensemble Scolaire Saint-Jacques-de-Compostelle.

Pour reprendre les entreprises
Les étudiants ont cours sur les deux sites des Lycées ponots. La licence doit former de nouveaux repreneurs. En 2012, 246 entreprises de Haute-Loire étaient à reprendre. Le diplôme doit donc favoriser la transmission des TPE (très petites entreprises) et PME (petites et moyennes entreprises). Les étudiants sont deux jours par semaines en cours et trois à quatre jours en entreprise.

Un partenariat étonnant
Michel Belledent, directeur de l'Ensemble Scolaire Saint-Jacques-de-Compostelle est à l'origine de cette initiative. Il avait déjà mené l'expérience en dehors de l'Auvergne. Ce partenariat entre le CNAM, Public et Privé est une première dans la Région. Les responsables d'établissements attendent de voir comment se passent les choses mais ils seraient d'ores et déjà d'accord pour mettre cette pratique au service d'autres formations. Bernard Mercier, proviseur de l'établissement Simone Weil explique pourquoi ce partenariat était un véritable défi :


Amandine Denozi-Loison a un parcours assez original. Cette jeune femme de 29 ans, mère de deux enfants explique son histoire :

L'étudiante revient sur ce qui l'a motivée à se lancer dans ce diplôme de niveau Bac +3 après l'obtention de son BTS Assistant de Gestion en PME et PMI :


Moins de trois mois pour préparer la rentrée
Les trois partenaires ont reçu l'autorisation du ministère de l'Enseignement supérieur le 7 juillet dernier. Autant dire que l'organisation de cette rentrée scolaire à été une vraie course contre-la-montre pour les établissements mais aussi pour les étudiants puisqu'ils devaient trouver une entreprise pour les accueillir. Sur les dix étudiants, six ont un contrat. Les autres sont encore en attente ou en pourparlers. Amandine Denozi-Loison revient sur sa recherche : 


Des professionnels ravis
Malgré un timing très serré, la formation a été lancée pour l'année scolaire 2015/2016. A en écouter le témoignage de Jean-Rémi Dumunier, secrétaire général du groupe Multi Transports, cette licence professionnelle est une véritable opportunité pour tous :


Les étudiants ont donc un an pour faire leurs preuves et décrocher leur licence.

Emma Jouve 

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire