Une marche en prélude à l'Enduro

mar 30/08/2022 - 17:00 , Mise à jour le 30/08/2022 à 17:00

Les naturalistes ont effectué une marche au départ du Vernet, ce dimanche 28 août, pour s'immerger dans les chemins "pas encore esquintés par le passage des centaines de motos".

Voici le communiqué partagé par les naturalistes faisant état des lieux de leur marche "en prélude au mondial d'enduro" :

"Nos élus nous disent "après nous le déluge" !"

"Si le climat nous donne des signes forts de ce qui sera la norme dans quelques années d'après les rapports du GIEC, il semblerait que les majorités soi-disant bien pensantes de notre territoire soient touchées d'aveuglement et de jusqu'au-boutisme en accueillant à bras ouverts, en finançant allègrement avec nos impôts, et en faisant la promotion déplacée d'une manifestation qui fait encore la part belle aux énergies fossiles, histoire de servir bien grassement ce pourquoi ils ont été élu : un développement tout azimut qui ne nous engage pas sur la voie de la résilience de nos territoires pour faire face aux enjeux colossaux à venir. En quelque sorte nos élus nous disent "après nous le déluge" !

"Les scientifiques, les naturalistes constatent et alertent depuis des décennies et ne sont pas du genre à ranger leurs carnets de terrain et leurs libertés de penser. Un adage siérait même aux naturalistes de Haute-Loire : "il n'y a que les poissons morts qui vont dans le sens du courant". Les Naturalistes

"Les chemins verdoyants et bucoliques (enfin pour quelques heures encore)"

"C'est en lanceurs d'alerte qu'ils se posent en Haute-Loire, aux côtés des associations de protection de la nature et de l'environnement et ils proposaient ce matin dimanche 28 aout une marche en prélude au mondial d'enduro. Plus de 80 personnes se sont retrouvées, dont des représentants de FNE Haute-Loire et de SOS Loire Vivante, sur la place du Vernet et ont empruntés les chemins verdoyants et bucoliques (enfin pour quelques heures encore) du territoire".

Photo par Pierre Gleizes

"...fuyant le site exceptionnel des gorges de l'Allier, théâtre prochain des excès de certains"

"Arrivés sur les bordures du plateau du Devès, le site Natura 2000 des gorges de l'allier, désigné par l'Europe et l'Etat français en 2001, était présenté ainsi que les rapaces qui seront impactés par plus de 2000 passages de motos en deux jours autour de Prades : l'Aigle botté, le Circaète Jean Le Blanc, la Bondrée apivore. 3 espèces rares en Europe qui ont encore des jeunes à nourrir sur le site.

Le public a installé symboliquement des logos de Natura 2000 à l'entrée du site emprunté cette semaine par la manifestation. La randonnée se terminait par l'observation d'un groupe de 10 Milans noirs en migration, fuyant le site exceptionnel des gorges de l'Allier, théâtre prochain des excès de certains".

Photo par Pierre Gleizes

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

3 commentaires

m.

mar 30/08/2022 - 21:19

Je fais parti des 80 écolotristes qui ont marché dimanche matin, certains qui critiquent n'avaient qu'à venir avec nous. Promenade très instructive, paysage magnifique, explication de la vie des rapaces. Le soir je me suis couché moins con. Je ne fais parti d'aucune association environnementale, juste une habitante du coin curieuse de ce qui m'entoure. Je vois d'après ga qu'il n'est pas près lui a échanger, à se parler, puisque personne n'est venu du côté des responsables de l'enduro, par contre nous surveiller en passant multe fois en grosse berline, si c'est ça le dialogue, l'humanité n'est pas prés d'avancer....En parlant respect, quand les voitures qui suivent les motos traversent les villages à vive allure alors qu'on nous a mis des panneaux 30, j'imagine tout le reste

ga

mar 30/08/2022 - 19:37

Dommage que personne ne soit jamais d'accord dès qu'il y a une manifestation et quelle qu'elle soit d'ailleurs. Il y aura toujours des pros et dans antis c'est ainsi. Par contre ce que je trouve dommageable ce sont les donneurs de leçons qui pour aller manifester contre les pollueurs y vont en voiture. Quand ils vont se promener à pied ils partent d'abord en voiture alors tout est discutable.  Quand aux oiseaux les motos passent par des chemins ils vont suivre un circuit balisé ce n'est pas un lâcher de motos.... ils ne vont pas détruire les nids :)

Il faut savoir PARTAGER

ga

mar 30/08/2022 - 17:27

Le discours de ces 80 !!! ( sur les photos un peu moins ! ) écolotristes qui veut nous ramener à des temps anciens s' oppose largement à celui d' un Responsable Ecologique diffusé sur France 3 Auvergne ce lundi : discours Responsable, mesuré, intelligent. Oui il faut se parler, s' écouter et travailler ensemble, la Haute Loire est vaste, diverse et pleine de tous potentiels : chacune et chacun y a sa place !