Une légende du blues français à Chomelix

dim 04/09/2016 - 20:38 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:42

C’est un artiste prestigieux qui a assuré la tête d’affiche de la 4ème édition du Chom’Blues Festival. A 71 ans, Little Bob, de son vrai nom Roberto Piazza, immigré italien devenu icône du rock français, fait partie de cette génération pour qui le plaisir des spectateurs passe avant la rémunération, il n’a pas hésité à sacrifier une partie de son cachet pour sa prestation à Chomelix.

Toujours plus d’amateurs

C’est sous un chapiteau destiné à contenir une affluence grandissante, que s’est déroulée cette année la manifestation. L’ambiance était à la fête et si l’après-midi s’est terminée par un morceau joué en commun par 3 groupes (« Sweet home Chicago », par Lezovox, les Fabulous Cocoblues et Zapoblues), le niveau est monté au cours de la soirée avec en 1ère partie les stéphanois de Devil jo and the Backdoormen, suivis de Little Bob et les Blues Bastards.

Un festival démarré dans un garage associatif

Michel Derbecque, un des fondateurs du festival et créateur du garage Auto-Liberté pour tous, raconte, « au départ, nous avons voulu créer un garage associatif destiné à tous ceux qui n’ont pas les moyens de faire réparer leur véhicule dans le circuit traditionnel, puis l’ambiance nous a donné l’idée de donner des concerts dans le local. Le premier s’est déroulé sur une estrade faite de palettes, au milieu des moteurs démontés que nous n’avions pas pu ranger ». S’il a passé la main à Frédéric Naud et Charles Heraud, il reste très attaché au garage et au festival qui attire toujours plus d'amateurs.


N.S

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire