Une fusion 100% foot féminin voit enfin le jour en Haute-Loire

Par AP jeu 24/06/2021 - 17:00 , Mise à jour le 24/06/2021 à 17:00

D'un côté, les Sauveteurs Brivois; de l'autre, l'AS Chadrac. Ensemble, ces deux clubs de football ont choisi de s'associer pour former le Groupement Féminin Chadrac Brives (GFCB), un club réservé à la gent féminine.

C'est un projet inédit en Haute-Loire qui prend forme : un groupement 100% féminin qui mêle les sections du club de Brives-Charensac et de Chadrac. Après s'être penché sérieusement sur la question depuis plus d'un an et demi, l'officialisation est bien là depuis plus d'un mois. Et bien qu'il ne reste que quelques étapes de finalisation à achever, la saison 2021/2022 semble d'ores et déjà lancée.

Deux hommes pour deux clubs réunis en un

Cette initiative devenue un objectif a été initiée par Alexandre Soleilhac, coach des féminines de Chadrac. Et qui de mieux placé pour répondre à ces attentes de "fusion" qu'un homme s'étant investi, par son passé et son présent, dans les deux clubs. Car le trentenaire, confie "avoir passé plus de dix ans à Brives, et une dizaine d'années à Chadrac". Celui-ci s'est ensuite naturellement tourné vers le club de Brives et notamment, Eddy Ribeyron, le responsable des jeunes.

Finalement, c'est une alchimie de complémentarité qui s'est très vite créée : "Je me suis rapproché d'Eddy pour lui proposer une forme d'entente, développe Alexandre Soleilhac. Pour nous, c'était compliqué d'avoir une équipe senior féminine, mais sans possibilité d'avoir de jeunes derrière. A Brives, le développement de la formation est un de leurs grands points forts. Et pour eux, c'était le schéma inverse. Alors, on a décidé de s'associer."

"On souhaitait créer une osmose avec des féminines dès l'âge de 5-6 ans jusqu'à 40-50 ans." Alexandre Soleilhac

Le résultat de ce groupement permettrait alors à chaque licenciée de trouver une offre correspondante à son âge.

Les filles peuvent venir à partir de 5 ans sans aucune limite d’âge, de tous niveaux. Photo par DR

Un déroulé administratif mis en place

"Alexandre et moi avons parlé aux deux mairies respectives, qui voient chacune le projet d'un bon oeil, tout comme les présidents des deux clubs.", détaille Eddy Ribeyron. Ainsi, pour mettre en place ce groupement, les présidents Franck Allègre (Chadrac) et Patrick Mathé (Brives) ont mené les démarches administratives initiées par les demandes des deux coachs. Les papiers ont été envoyés à la Ligue de football d'Auvergne Rhône-Alpes, laquelle a accepté la création de la structure. Bien que les deux clubs gardent chacun leurs sièges et stades respectifs, tout en organisant une forme d'alternance au niveau des séances d'entraînements.

"On a choisi de garder les deux villes dans le nom du groupement, parce que c'est important de garder leur identité. Le club restera dans les deux villes, donc dans les deux stades.", précise Eddy Ribeyron.

Pour l'occasion, un logo a également été créé pour représenter cette fusion sportive féminine :

Le nouveau logo du GFCB Photo par DR

Quels projets pour la suite ?

Pass'sport : une aide de 50€ pour une licence

Pour relancer le retour au sport des plus jeunes, le gouvernement a souhaité apporter un plan de soutien pour le secteur sportif associatif. Ce plan est aussi une mesure sociale destinée à offrir aux enfants et aux jeunes les plus défavorisés de l'Hexagone, un accès à un cadre structurant et éducatif comme un club sportif.

Le Pass’Sport est une allocation de rentrée sportive d’un montant de 50 euros. Cette aide est destinée aux enfants de 6 à 18 ans bénéficiaires de d’allocation de rentrée scolaire 2021. Celle-ci leur autorise à adhérer ou prendre une licence dans une association sportive dès septembre 2021 durant toute l’année scolaire 2021-2022.

Les associations sportives partenaires du dispositif Pass’Sport seront identifiées sur une carte interactive disponible sur le site www.sports.gouv.fr.

 

"On ne sera pas plus à Brives qu'à Chadrac. Souvent, on est obligé de surclasser ou de sous-classer des filles. Le but, c'était de se structurer à deux parce qu'à deux, on est plus forts.", explique Eddy Ribeyron. Car dès la saison prochaine, que ce soit senior ou U15, l'équipe ne s'appellera ni Brives ni Chadrac, mais bien GFCB. 

Pour l'instant, la question de l'après-Covid reste dans les têtes : les deux coachs redoutent a minima les conséquences la reprise progressive, précisant qu'il y aura sûrement des pertes dans le nombre de licenciées, entre difficultés de se remotiver, crainte d'une nouvelle vague et découverte d'intérêts autres.

Actuellement pourvus d'environ 70 licenciées - 40 à Brives et 30 à Chadrac - le groupement se donne une fourchette de deux voire trois années pour augmenter considérablement l'effectif. Et atteindre un prochain palier ?

Axel Poulain

Vous aimerez aussi