Une cuvée 2016 d'excellence pour la course du 1er mai

sam 16/04/2016 - 17:13 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:40

Depuis sa création en 1983, la course des 15 km du Puy prend toujours plus d'ampleur et attire toujours plus d'athlètes de haut niveau. Les budgets alloués à la course ont été doublés et le parcours revu pour permettre l'établissement de nouveaux records. La course du Puy, dont le rayonnement s'accroit d'année en année, est en passe de prouver qu'elle peut rivaliser avec les plus grands événements sportifs du genre.

Le label international

C'est l'objectif premier de la course cette année, celui qui permettra aux 15 km du Puy de se hisser au niveau des plus grandes compétitions telles que le Marathon de Paris, Marseille-Cassis, Paris-Versailles, ou encore les semi-marathons de Nice, Paris et Lille. Mais pour obtenir le précieux label, la course doit répondre à un certain nombre de critères. Critères qui sont désormais réunis et validés cette année, grâce à la modification du parcours qui est passé de 3 à 2 tours. Un parcours revisité, rallongé, qui donnera autant de plaisir si ce n'est plus aux 1500 participants attendus.

Les bouchées doubles pour booster la course

Cette année, la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes a doublé son aide financière par rapport aux années précédentes, qui s'élève désormais à 6000€. Cette aide a permis entre autre la venue de l'athlète kényan Emmanuel Mutai, deuxième meilleure performance de tous les temps sur le marathon avec 2 heures 3 minutes et 13 secondes. Bernard Amsalem, président de la Fédération Française d'Athlétisme, sera également présent. A noter une nouveauté pour encourager les coureurs locaux : un classement des meilleurs régionaux sera réalisé, sponsorisé par la Région. Les gagnants seront récompensés à l'issue de la course. Enfin, de nombreuses animations en marge de la grande course seront proposées à tous.

Les jeunes aussi ont leur place

C'est bien connu, la jeunesse c'est l'avenir. Les futurs ambassadeurs de la course sont également mis à l'honneur puisque deux épreuves leur sont dédiées. Pour les plus jeunes (9 ans et moins), une épreuve non classante sur 1000 mètres. Pour les cadets (10 - 15 ans), la course s'étalera sur 2 km avec classement à la clé. Enfin, l'épreuve du "défi jeune" verra se constituer des équipes de 5 relayeurs qui affronteront un athlète de haut niveau. L'athlète en question n'est autre que le champion et recordman Emmanuel Mutai. Cette année, André Chouvet, le responsable de la course, aimerait apporter une innovation en mettant à l'épreuve deux athlètes au lieu d'un seul dans l'épreuve du défi jeune. Un défi de taille, donc.

Booster la Région

L'enjeu de cette course ne s'arrête pas à la course en elle-même... Laurent Wauquiez, président de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes, souligne sa volonté de "booster la notoriété de la région en même temps que celle des 15 km du Puy". Cette course qui se veut internationale doit rester également fidèle à son public, à tous les coureurs locaux ou non qui ont participé pendant des années et qui en ont fait un événement de renom. Aujourd'hui les 15 km du Puy sont plus qu'une épreuve, ils sont un des emblèmes du Puy-en-Velay et de l'énergie qui habite la Région.

A.V.

>> Retrouvez ici notre précédent article sur la course

Les animations en marge de la course :

- Fitness proposée par Studio fitness : 10h - Podium - Place du Breuil

- Remise des dossards aux athlètes élite : 11h - Podium - Place du Breuil

- Marche nordique : "Vue panoramique sur la ville" 10h30 - Départ place du Breuil. Randonnée de 5 km encadrée par des coaches de la Fédération Française d'Athlétisme. Parcours : Le Breuil, la Sermone, Chemin de St Jacques de Compostelle, et retour au Breuil. Participation de 2€ au profit du Téléthon.

- Village sport et santé d'EOVI MCD : nombreuses animations. A partir de 10h et tout au long de la journée

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire