Une classe athlétisme / trail au collège Lafayette

Par Nicolas Defay mar 06/04/2021 - 07:00 , Mise à jour le 06/04/2021 à 07:00

« Avoir un esprit sain dans un corps sain ». Le collège Lafayette au Puy propose de suivre cette maxime de Pierre de Coubertin en ouvrant à la rentrée 2021 sa classe option athlétisme et trail.

Une convention de partenariat a été signée entre la direction du collège Lafayette au Puy-en-Velay et le club de Velay Athlétisme. À côté des professeurs d’EPS (Éducation physique et Sportive), le principal du collège en question Emmanuel Forestier et le président du club d’athlétisme Serge Dubois, alias Le pèlerin fou, ont mêlé leurs paraphes sur le même document. « L’idée est de permettre à des élèves de se découvrir soi-même, livre Emmanuel Forestier. Sur Lafayette, nous avons déjà une section sportive football. Là, nous souhaitions proposer un sport plus individuel, une activité centrée sur la connaissance de soi ».

Au centre, Emmanuel Forestier et Serge Dubois (en bleu). Photo par Nicolas Defay

Il est né le 1er janvier 1863 à Paris et mort le 2 septembre 1937 à Genève en Suisse. Pierre de Coubertin est un historien et pédagogue français qui a particulièrement milité pour l'introduction du sport dans les établissements scolaires français.
Dans ce cadre, il prend part à l'éclosion et au développement du sport en France dès la fin du 19e siècle avant d'être le rénovateur des Jeux olympiques de l'ère moderne en 1894 et de fonder le Comité international olympique, dont il est le président de 1896 à 1925. Durant cette période, il dessine les anneaux olympiques et installe le siège du CIO à Lausanne en 1915 où il crée un musée et une bibliothèque. Il milite également pour la création des Jeux Olympiques d'hiver dont la première édition à lieu à Chamonix en 1924.

Des élèves déjà dans les starting blocks pour la rentrée 2021

Et même si la classe ne débute ses premiers cours qu’à la rentrée de septembre 2021, elle a déjà tapé dans l’œil et les mollets de certains et certaines athlètes en herbe. « Nous avons des élèves du collège qui se sont effectivement déclarés intéressés par cette nouvelle classe, assure Emmanuel Forestier. Des élèves de CM2 qui ont visité l’établissement précédemment ont également été séduits par le dispositif ».

Le principal ajoute : « Les activités qui se font au stade Massot sont établies de façon adaptée. Pour les niveaux benjamins (6è et 5è), les élèves seront détachés les mardis de 15h30 à 17h pour être avec le club de Velay Athlétisme. Pour les minimes (4è et 3è), ils iront les jeudis de 15h30 à 17h. Bien entendu, ils seront encadrés et sous l’autorité du personnel qualifié du club ».

« Mon souhait c’est de faire bouger un peu les jeunes car je constate qu’il y a un véritable laisser-aller sur cette tranche d’âge » Serge Dubois

L’élève doit souscrire obligatoirement :

Une licence au sein du club Velay Athlétisme (45 €).
Une licence UNSS (association sportive scolaire) (30 €).
L’élève doit aussi participer aux
 compétitions et entraînements de l’association sportive dès lors qu’il s’agit d’activités liées à l’athlétisme.

Contact : 04 71 02 99 10

« Il permet d’être clairvoyant et inculque des valeurs comme l’humilité »

Quelles activités vont rencontrer les élèves ? Pléthore de disciplines. Ainsi, le lancer de poids, de javelot, le saut en longueur et en hauteur, l’initiation à la perche, mais aussi le sprint et la course de haies sont au programme. Il y aura aussi des séances de renforcement musculaire et, chose inédite, des courses hors stade autrement dit des trails en pleine nature.

« Le sport, c’est la base !, appuie Serge Dubois. Il permet d’être clairvoyant et inculque des valeurs comme l’humilité et l’envie de se surpasser. Être saint de corps et d’esprit, ça commence par le sport ».

Le Pèlerin fou est donc enjoué par ce partenariat entre son club et le collège. « Je suis très content car il me tient à cœur d’amener une sorte d’effervescence autour de l’athlétisme. Mon souhait c’est de faire bouger un peu les jeunes car je constate qu’il y a un véritable laisser-aller sur cette tranche d’âge ».

« Quand on fait bouger le corps, le sang circule. On accapare de la lucidité. En courant, en faisant du sport, on arrive à trouver des solutions. Avec le sport, on libère le corps et l’esprit » Serge Dubois

Photo par Nicolas Defay

« Les jeunes font de moins en moins de sport et c’est vraiment dommage »

Le coureur d’ultra-trail le plus célèbre de la Haute-Loire complète les informations d’Emmanuel Forestier : « À terme, on espère mettre en place une petite navette entre l’établissement et le stade Massot. Ce genre de partenariat existe dans d’autres écoles et aussi dans d’autres disciplines comme le foot au collège Lafayette. D’autre part, il faut savoir que le club Velay Athlétisme est fort d’entraîneurs diplômés à ce type de sport en stade. Ils sont pointus dans ce qu’ils font et vont assurément accompagner les jeunes athlètes au niveau qu’ils souhaitent atteindre ».

Du haut de ses 55 ans, il établit un constat en demi-teinte du sport pour ce public là. « Les jeunes font de moins en moins de sport et c’est vraiment dommage. D’ailleurs, les dirigeants politiques se sont enfin rendus compte des carences à l’école. Lentement, ils font marche arrière en sollicitant ce genre d’initiatives comme ce qu’a entrepris le collège Lafayette ».

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire