Une chanteuse lyrique de prestige à Vals et Yssingeaux pour Noël

jeu 15/12/2016 - 13:46 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:44

Après le Konzerthaus de Vienne, l'Opéra de Cracovie ou la Philharmonie de Paris, la mezzo soprano Florence Recanzone va se produire prochainement en Haute-Loire, où elle réside, dans le Brivadois, entre concerts, récitals et tournées internationales. Elle enchantera initiés et néophytes, ce dimanche 18 décembre 2016, à l'église Saint-Vozy de Vals-près-le-Puy, et mercredi 21 décembre, à la chapelle des Pénitents d'Yssingeaux. Des lieux en adéquation avec sa voix et pour lesquels elle a choisi un répertoire adapté.

Choisir le lieu avec finesse
Car, explique-t-elle, il faut choisir avec finesse le lieu dans lequel notre voix va sonner, s’épanouir avec équilibre. Trop de réverbération et c'est la cacophonie, trop de hauteur de plafond et les sons s'évaporent sous les voûtes... Il ne faut rien laisser au hasard pour que se conjuguent harmonieusement registre, cadre et timbre, et il faut donc avoir une certaine expérience. Or, Florence Recanzone n'en manque pas, elle qui a fait ses armes avec Les Arts Florissants de William Christie. « J'ai fait mes débuts avec ce prestigieux ensemble, au sein duquel je chante depuis 16 ans, parfois comme soliste, raconte-t-elle, C'est l'Ensemble Baroque par excellence, en France. Nous avons fait beaucoup de magnifiques productions, dans les plus beaux opéras du monde ».

----L'église Saint-Vozy de Vals
L'église actuelle est issue d'un ensemble de bâtiments du XIIème s., remanié plusieurs fois. Elle a été inscrite à l'inventaire des Monuments Historiques en 1968. Le clocher, à ossature bois et parement bois apparent, qui subit de multiples transformations ou reconstructions au cours des siècles, a été rénové à l'identique en 2002. Une Vierge à l'Enfant en bois doré du XVIIIème s., classée parmi les Monuments Historiques est visible dans l'église. Une réhabilitation extérieure et intérieure du bâtiment a été réalisée récemment.
-----Une joute musicale allant crescendo
Forte de ce parcours international, Florence Recanzone a conçu pour Vals et Yssingeaux un récital adapté à sa voix, au cadre... et au calendrier. Accompagnée au piano par l’Américaine Carol Lipkind elle proposera des cantiques de Noël, sous forme de joute musicale allant crescendo. « La complicité et l’écoute entre un chanteur et un pianiste est indispensable pour créer une osmose, un accord parfait, souligne-t-elle, Nous allons nous passer les phrases, nous renvoyer la balle, un peu comme deux joueurs de tennis. Par moments je serai moins présente pour laisser s’exprimer le piano et à d'autres je serai maître de la partie ».

"On façonne une voix"
De quoi permettre aux mélomanes de prendre la pleine mesure de la maîtrise vocale de Florence. Une maîtrise qu'elle a acquise au fil des années, à force de travail. « Une voix de mezzo évolue différemment, plus lentement qu'une voix de Soprano, souligne-t-elle, elle a besoin de maturité. Aussi, nous sommes nous-mêmes notre propre instrument et cette voix qui est la nôtre fluctue, suivant l’état dans lequel nous nous trouvons dans le moment présent. On façonne une voix, plus on la développe, plus elle s’enrichit ».

Le Français moins sonore
Cette « richesse musicale », Florence Recanzone la doit à ses nombreuses années de violon, qui lui ont appris à développer son instinct musical, ou encore aux Cycle des Mélodies de Frédéric Chopin, grâce auxquelles ses graves se sont enrichis. Mais elle doit cette agilité, cette couleur, ce légato, surtout à son professeur de chant, Schuyler Hamilton, qui en a fait ressortir la beauté, le caractère, l’homogénéité, le timbre : « Il est là pour faire sortir ce qui existe en vous ». Schuyler Hamilton m'a aussi enseigné « la musique des langues » afin d’avoir le style allemand, anglo-saxon, italien, et même tchèque... « Pour chanter en Allemand, il faut chanter avec le caractère d’un Allemand. Nous avons fait un travail énorme sur la prononciation et la musicalité de chaque langue. D'ailleurs, la langue française est la plus délicate pour un chanteur français, car l’emplacement de la diction de notre propre langue maternelle est placée naturellement plus en arrière, donc moins sonore contrairement à un italien ou à un anglo-saxon ».

----La chapelle des Pénitents d'Yssingeaux
Ses origines remontent aux années 1150 : à la demande du roi et avec l’aide du Comte du Velay et de l’évêque du Puy, les Chevaliers hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem avaient édifié un refuge pour les pèlerins qui se rendaient dans la cité mariale. L’histoire de cet édifice cultuel, qui fut un temps église paroissiale, est liée au passé de l’hospice. Mais la chapelle, qui se distingue par ses voûtes romanes et une atmosphère propice au recueillement, deviendra celle des Pénitents peu après la fondation de la Confrérie locale en 1629, un ordre disparu au milieu du XXème s.-----Mon Beau Sapin, Douce Nuit...
C'est dans différents répertoires que la récitaliste chantera, à Vals comme à Yssingeaux, commençant par des airs d'oratorio tel que l'Oratorio de Noël de Johann Sebastian Bach où le Magnificat de Vivaldi "Et Exultavit", pour conclure avec des chants plus populaires, tels Minuit Chrétiens, Mon Beau Sapin ou Douce Nuit, Sainte Nuit... Des chants simples et connus auxquels elle confèrera une dimension lyrique. Un plaisir annoncé pour les auditeurs mais aussi pour l'interprète. « Pour moi, c'est l'occasion de toucher un public qui n'a pas forcément l'habitude d'écouter du classique », conclut Florence Recanzone. « C'est formidable de faire découvrir cet univers du lyrique parfois trop méconnu d’un certain public et qui dit-on serait réservé à une certaine élite ».

I.A.

Au programme
Dimanche 18 décembre, à 16h, à l'église Saint-Vozy de Vals-près-le-Puy (billetterie à partir de 15h30 à l’entrée de l’église).
Mercredi 21, à 16h, à la chapelle des Pénitents d'Yssingeaux.
Plein tarif 15€, demi tarif 10€ (étudiants, demandeurs d'emploi), gratuit pour les moins de 11 ans.

> Le site de Florence Recanzone

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire