Une centaine de personnes pour soutenir les réfugiés au Puy

sam 12/09/2015 - 21:07 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:36

La manifestation en faveur de l'accueil des réfugiés a rassemblé un peu plus d'une centaine de manifestants devant la préfecture du Puy ce samedi 12 septembre 2015 à 11h. De nombreuses personnes sont venues signer la pétition.

Le mouvement, né sur Facebook une semaine auparavant, sans attache à d'autres organisations, a recueilli le soutien du collectif de soutien aux demandeurs d'asile et sans papiers, du Réseau Education Sans Frontières 43 (RESF), de l'association Déclic citoyen et de la Fédération du parti socialiste de Haute-Loire. Il était également fédéré par la Ligue des Droits de l'Homme.

 La volonté de cesser d'être une "Europe Forteresse"
"On ne souhaite pas faire de l'humanitaire mais on veut que la solution soit politique", revendique Christine Chevalier, membre du RESF. "On veut stopper le blocage aux frontières qui fait des milliers de morts; en effet, depuis 2005 on a recensé plus de 31000 personnes disparues. Et pour ce qui est de 2014, le bilan s'élève à 3500 victimes. Aujourd'hui près d'un migrant meurt toutes les deux heures."

Une égalité entre les individus
Le RESF agit pour recueillir tous les réfugiés sans distinction sur les motifs qui les poussent à fuir leurs pays.  "Défendre le droit des sans papiers, c'est défendre l'égalité, il faut les sortir de la clandestinité" dit Christine Chevalier.

Un réseau qui accompagne les migrants: les insérer dans la société


Le RESF a été fondé en 2005 en liaison avec le CADA de Langeac (Centre d'Accueil des Demandeurs d'Asile). Les bénévoles se chargent d'accompagner les familles réfugiées qui sont souvent marginalisées. Ils interviennent pour les défendre et les intégrer dans la société française.
Cependant les membres de l'association sont conscients que "c'est une goutte d'eau dans l'océan".

N.P.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire