Un tour du monde au départ d'Espaly-St-Marcel

jeu 05/10/2017 - 11:42 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:48

Ce projet est né le 24 décembre 2016 au sommet de la Tournette (2350 m) au-dessus du lac d'Annecy ou Luc Bayetto, savoyard, avait passé la nuit en bivouac. "Il n'est que le prolongement de mon engagement humanitaire de 1993 à 1995 en Afrique à la sortie de mes études", explique-t-il.
Lorsque l'on vit à l'étranger une action humanitaire, elle vous marque généralement à vie et "durant les vingt années qui ont suivi j'ai eu à cœur avec beaucoup de volonté de conserver la paix et la sérénité sociale enseignées en Afrique dans mon comportement de tous les jours".

Humanitaire et plaisir
Ce projet a donc plusieurs objectifs : d'abord retourner au contact spontané avec autrui, partager des moments, bons ou difficile, avec des inconnus et pourquoi pas, le cas échéant, leur apporter une aide. Luc Bayetto va apporter un soutien a Handicap International et Solibad par la visite de leurs bénévoles, et mener des actions sur le terrain lorsque cela sera possible, grâce à une possibilité de financement et dons sur le site internet.
Il aimerait également "aller chercher mon plaisir, dans la pratique de mes activités habituelles : une ascension par pays avec descente en parapente selon l'aérologie, une expédition kayak par pays et ski-roue, ski de fond, VTT, roller (ville), trek, badminton".

Quelques objectifs
Parmi ses principaux objectifs, on retrouve en priorité le détroit de Bering, le Lac Baikal et les fjords. Voici la liste des monts qu'il entend gravir :  
o Le GALDHOPIGGEN 2469m en Norvège
o Le Mont BELOUKHA 4506m en Russie
o Le KILOUTCHESKOI 4750m au Kamtchatka
o Le camp de base EVEREST 5364m et 6500m au Népal
o Le Mont FUJI 3775m au Japon
o le Mont MC KINLEY 6190m en Alaska
o le Mont LOGAN 5959m au Canada
o L'IRAZU 3432m au Costa Rica
o Le KILIMANDJARO 5891m en Tanzanie
o L'ACUNCAGUA 6962m au Chili

Technologie et partenariat médical
Le Savoyard entend aussi effectuer de la recherche et développement dans le domaine du véhicule 4x4 (compatibilité norme Euro6 et activité raid), de la cellule prototype (essai de résistance, température) et vêtements techniques (encours de développement).
Un partenariat médical se met en place avec un médecin spécialisé : partir gravir des montagnes jusqu'à 6500/7000m, parcourir le monde, le détroit de Béring avec des températures, pressions, hygrométrie très différentes, peut susciter un intérêt pour des étudiants en médecine ou autre.

Une boucle autour du Monde qui ne peut que partir d'Espaly Saint Marcel…pour y revenir !
"Suite à un évènement heureux survenu dans l'été et après la mise en route de ce projet, j'ai décidé de partir d'Espaly-Saint-Marcel pour un ultime défi", relate-t-il, "ma rencontre imprévue avec Anne Sophie m'amène en effet à concevoir une boucle autour du Monde qui ne peut que partir d'Espaly Saint Marcel…pour y revenir !".

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire