Un séminaire pour une gestion vertueuse des biodéchets en Haute Loire

lun 21/11/2022 - 16:00 , Mise à jour le 21/11/2022 à 16:00

Un séminaire pour une gestion vertueuse des biodéchets en Haute-Loire a réuni élus et techniciens des collectivités jeudi 17 novembre au centre Rger Fourneyron au Puy-en-Velay.

Janvier 2024. L’échéance approche pour les collectivités, au cours de l’année 2023 elles vont devoir proposer une solution pour faire du tri à la source des biodéchets et les valoriser. Le compostage de proximité est une des solutions : compostage individuel, compostage partagé en pied d’immeuble ou dans les villages, compostage en établissement (écoles, collèges, EHPAD, entreprises, ...)

Le 17 novembre le Réseau Compost Citoyen AURA organisait un séminaire territorial sur le thème de la gestion des biodéchets à destination des élus et techniciens des collectivités du département.

15 élus de collectivités et 7 techniciens se sont retrouvés au Puy pour échanger et s’informer sur 3 thèmes :

  • Quelles solutions pour une gestion intégrée des déchets verts dans les collectivités ?
  • Pourquoi et comment développer le compostage partagé ?
  • Quelles pistes pour la pérennisation des l’approvisionnement en broyat sur les sites de compostage ?

Après un temps d’échanges entre les participants, M. Christophe Bras de la FREDON et M. Nicolas FOURIS de la Communauté de Communes Ambert-Livradois-Forez ont pris la parole pour faire part de leur expertise pour interpeller, consolider et questionner les diverses expériences échangées préalablement.

Les initiateurs de cette manifestation que sont la Région AuRA et l’ADEME ont contextualisé cette manifestation en évoquant les dispositifs d’aide sur lesquels s’appuyer pour répondre à la règlementation.

Un après-midi riche de découverte et d’information sur un sujet qu’il est urgent de traiter à l’échelle des collectivités ayant compétence déchets pour atteindre les objectifs de la loi.

Rappel de la loi : Article L. 541-21-1 du code de l’environnement, issu de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire (dite loi AGEC) du 10 février 2020 : “Au plus tard le 31 décembre 2023, cette obligation [de tri à la source / collecte sélective et valorisation des biodéchets] s'applique à tous les producteurs ou détenteurs de biodéchets, y compris aux collectivités territoriales dans le cadre du service public de gestion des déchets et aux établissements privés et publics qui génèrent des biodéchets.”

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés