Un samedi soir musical et festif pour le festival Loir'en Zic

Par Nicolas TERME dim 12/06/2022 - 17:00 , Mise à jour le 12/06/2022 à 17:00

Comme un air de canebière ce samedi 11 juin sur les bords de la Loire du côté de Brives-Charensac.
Il y avait du monde, de l’enthousiasme et une douce folie pour accompagner Le pied de la Pompe, Massilia Sound System et les Gens’Bon’Beur dans cette clôture nocturne de cette sixième édition réussie du festival brivois.
 

Du monde et de la bonne humeur dans le village de Loir’en ZIC Photo par Nicolas TERME

Il y avait du monde, ce samedi 11 juin, pour clôturer la sixième édition du festival Loir’en Zic de Brives Charensac.    
Une foule hétéroclite, heureuse et chamarrée s’est ainsi patiemment installée dans les allées du village éphémère en attendant la prestation des différentes têtes d’affiche.     
Sous une chaleur déjà estivale, les festivaliers ont pu profiter des différents espaces offerts aux participants : village gourmand, expositions d’artistes, boutiques de créateurs… En passant la porte du festival on se sent déjà basculer dans un espace hors du temps et des soucis du quotidien.   

Du monde et de la bonne humeur dans le village de Loir’en ZIC Photo par Nicolas TERME

« Ici c’est un petit paradis : l’ambiance est festive et détendue »

L’instant est propice à la détente, aux retrouvailles, à l’apéro… Tout est prétexte ici pour allier culture, ouverture, musique et joie de vivre.    
Il faut attendre patiemment 20 heures pour que la scène du chapiteau s’anime grâce au Pied de la Pompe, le premier groupe de cette longue soirée. Dans une ambiance rock-folk festive et singulière, le chanteur égrène des textes conscients et ciselés qui réveillent progressivement les festivaliers nonchalants.

Le pied de la pompe au festival Loir'en ZIC 2022 Photo par Nicolas TERME

« Ici je trouve respect, bienveillance et musique. Quoi de mieux ? »

Les spectateurs ont tous une bonne raison de se déhancher ce soir sur les rives de la Loire. Nombreux sont celles et ceux qui ont acheté le pass complet pour voir un artiste ou un groupe en particulier. C’est notamment le cas de Pascale et Olivier, venus de Saint-Germain Laprade pour soutenir « les copains de Gens’Bon’Beur ».    
Mhu’lane du Puy-en-Velay et El Hadj de Vergezac sont ici pour « la diversité de la programmation » et « l’ambiance particulièrement chaleureuse ».    
Mais c’est bien les « Massilia sound system » qui font l'unanimité sous le chapiteau. Gwendoline est venue spécialement de Saint-Didier-en-Velay pour les voir. Clément est lui descendu d’Yssingeaux : « je suis là uniquement pour Massilia. Quelle chance de les voir ici en Haute-Loire ! ». 

Une foule compacte sur les sons de "Massilia Sound System" Photo par Nicolas TERME

Et c’est ainsi, jusqu’au bout de la nuit, que les « fadas marseillais », suivis par les locaux de Gens Bon Beur, ont conclu, entre rythmes provençaux, reggae et Hip-Hop une sixième édition de très haute volée !     

Nicolas TERME

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire