Un Pôle digital d'ici 2019 au Puy

ven 07/04/2017 - 18:59 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:45

----De l’incubateur à l’accélérateur
« C’est au cœur du "Lab du Pensio" que les idées bouillonnent avant de germer, expliquent les acteurs de ce futur Pôle digital, les étudiants peuvent endosser un statut mixte étudiant/entrepreneur pour faire murir l’idée en projet. »
Ce statut leur permet « d’évoluer dans une sorte d’incubateur, quand le prototype est abouti et le modèle économique finalisé, les étudiants peuvent ensuite postuler pour entrer dans l’accélérateur . »
Le futur Pôle digital se définit comme une sorte de « tapis roulant » qui « emmène les porteurs de projets pour entrer de plain-pied dans le monde professionnel. » -----
Le site du Pensio continue sa mue, une mue pour l'heure virtuelle… Mais ça tombe bien, car il s'agissait de présenter au public le projet de Pôle digital, ce vendredi 7 avril 2017.
Trois entreprises ponotes sont parties prenantes de ce projet : Logipro, Iris Interactive et Openstudio, « nous avions en amont échangé pour trouver une synergie, se souvient Frédéric Pacotte (directeur général d'IRIS interactive) et nous avons eu vent des travaux dans ce quartier de l'IUT. Finalement tout a coïncidé pour que l'option du Pôle digital soit la bonne. On espère que d'ici la fin des travaux tout sera ok pour la fibre optique, car pour l'heure nous ne sommes pas gâtés... »

Passer outre la concurrence
Les trois entreprises ont su passer outre leur concurrence, « de toute façon on manque plus de compétences que de travail » a ajouté Frédéric Pacotte qui se réjouit du partage des ressources qu'implique ce partenariat.
Son « confrère » de Logipro, Frédéric Royet, explique qu'en termes de recherche et de développement, ce futur Pôle numérique ouvre de grandes perspectives : « Nous avons déjà 7 docteurs chercheurs à Logipro et le fait de pouvoir développer des projets communs avec l'IUT, offre des perspectives intéressantes. »

Convivialité et Co-working
Le nouveau bâtiment qui accueillera ce Pôle numérique sera sur cinq niveaux et le rez-de-chaussée a été pensé pour accueillir les start-up.
« Disposés sur 650 m2, tous les espaces – notamment de co-working – et les circulations y ont été pensés pour qu’ils facilitent les échanges, estiment Amandine Masut et Dimitri Croze, de M+C ARCHITECTURE, concepteurs de cette nouvelle construction du quartier du Pensio, un patio permettra de rejoindre l’autre partie du bâtiment. La structure sera orientée sur une grande esplanade. Un espace de convivialité avec une cafétéria complétera cet espace de rencontres. »
----Quels financements, quels délais ?
Logipro, Iris Interavtice et Openstudio s'engagent dans ce projet, en investissant plus de 2M€.
La région, quant à elle,« se porte partie prenante, dans le cadre de sa stratégie numérique », explique son président Laurent Wauquiez, mais celui-ci maintient le flou quand on interroge la hauteur de sa participation.
Le Pôle digital numérique devrait être terminé courant 2019.-----
A chacun son étage
Le premier étage accueillera Iris interactive, une agence conseil en communication digitale de 42 collaborateurs, dont 30 travaillent depuis le site du Puy-en-Velay, le reste des équipes se répartissant à Lyon et Clermont-Fd. « L'entreprise évolue dans différents marchés à fort potentiel : e-tourisme, e-commerce, objets connectés et applications mobiles, explique Frédéric Pacotte, ses activités l'ont conduit à incuber 2 start-up dans le domaine des transports et de la santé. »
Le deuxième étage sera celui de Logipro, dirigée par Frédéric et Alexandre Royet : « nous sommes éditeur de logiciel, précise le premier, avec une forte expertise autour de l'apprentissage et de la formation à distance. »
Logipro compte 35 salariés et un labo de recherche, l'entreprise équipe les organismes de formation, les grands comptes comme la SNCF, les PME, les universités, les conseils départementaux, et vient de s'internationaliser depuis mars 2017.

Salle de réunion panoramique
Au troisième étage, il y aura Openstudio, « une entreprise web en forte croissance depuis 10 ans grâce à trois activités,  services et ingéniérie informatique , agence de communication et e-Commerce, détaille son directeur Arnaud Pachot, elle compte 45 salariés répartis sur deux agences en Auvergne, dont 25 au Puy-en-Velay. » Openstudio est leader français dans les plates-formes techniques autour de la transition énergétique.
Le dernier étage de l'immeuble disposera d'une salle de réunion panoramique permettant d’organiser des rencontres, des formations, des forums du numérique, etc. Cet espace de 190 m2 sera ouvert sur une terrasse de 340 m2 orientée sur les monuments emblématiques de la ville.

J.J.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire