Un poisson (d'avril) dans le ciel de Haute-Loire

jeu 31/03/2016 - 18:52 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:40

Beaucoup ont compris qu'il s'agissait d'un poisson d'avril. La rédaction avait décidé d'inclure dans son article quelques indices : la photo prise n'était donc pas l'oeuvre de Rebecca Chaleau mais un montage de notre fidèle pêcheur de poissons d'avril HC.
Idem pour ce pilote à la retraite, Filipo Campe et l'administrateur du syndicat mixte de gestion de l'aérodrome départemental, Victor Tumarine. Ils ont des noms rigolos mais n'existent pas !

Retour sur notre article de ce vendedi matin : 

Vous étiez nombreux à être intrigués ce jeudi par le passage d’un avion au-dessus du Puy. Zoomdici s’est renseigné : il s’agissait d’un Alphajet, plus précisément de la Patrouille de France.

Plusieurs internautes nous ont interpellés, indiquant qu'ils avaient vu passer un avion à basse altitude au-dessus du bassin du Puy. Il aurait même effectué plusieurs passages.
Une habitante des hauteurs d'Espaly, Rebecca Chaleau, est même parvenue à prendre un magnifique cliché pour immortaliser le moment. Elle l'a gracieusement mis à disposition de Zoomdici, qui a aussitôt décroché son téléphone pour essayer d'en savoir plus.

Une mission de reconnaissance en Haute-Loire
Renseignements pris auprès de la direction de la sécurité de l'aviation civile (DSAC), cet Alphajet était en mission de reconnaissance avant une journée d’entraînement en Haute-Loire de la Patrouille de France, prévue ce vendredi. En effet, l’absence de trafic aérien important en Haute-Loire permet aux onze avions d’évoluer en toute sécurité. De plus, le bassin du Puy offre un terrain de vol unique en son genre.
Filippo Campe, pilote civil à la retraite ayant des attaches en Haute-Loire, développe : "l’air est moins dense en moyenne altitude ; il faut donc plus de volume dans l’espace aérien pour « tourner » la même figure qu’à une altitude moindre. A titre d’exemple à 6 000 pieds (ndlr : un peu moins de 2 000 mètres), il faut compter 20 % de volume en plus". Rappelons que l’altitude de l’aéroport de Loudes est, quant à elle, de 850 mètres.

La patrouille de France s'installe à Loudes ce vendredi
Ces caractéristiques, tout à fait particulières, ont donc séduit la Patrouille de France, basée à Salon-de-Provence. Nous avons contacté le syndicat mixte de gestion de l'aérodrome départemental. L'administrateur Victor Tumarine nous donne les détails techniques : "dès l’avion de la compagnie Hex’air posé aux alentours de 10 heures ce vendredi, ce sera aux appareils de la PAF (ndlr : patrouille acrobatique de France) de prendre possession du ciel de Loudes". On devrait ainsi les revoir au-dessus du Puy, mais aussi vers le lac du Bouchet ou encore du côté du Monastier-sur-Gazeille.

Des shows aériens prisés dans le monde entier
Après les briefings d’usage, les pilotes devraient prendre l’air à plusieurs reprises pour tester les figures de leur prochain show aérien en France mais aussi dans d’autres pays du monde.
La patrouille de France est en effet considérée comme l'une des meilleures formations acrobatiques au monde, au même titre que les Red Arrows de la Royal Air Force britannique, les Blue Angels de l'aéronavale américaine ou les Frecce Tricolori de l'armée de l'air italienne.

>> La raie daction (!) de Zoomdici adresse ses sincères remerciements au service Relations publiques de la Patrouille de France, à JNB, à HG et bien sûr à HC, fidèle pêcheur de poissons pour Zoomdici.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire