Un poilu de Haute-Loire honoré 100 ans après

dim 16/11/2014 - 19:36 , Mise à jour le 27/11/2020 à 05:53

Jean Michalon est né le 20 septembre 1896 à Chenereilles (Haute-Loire). Il est décédé en 1987 à Saint Agrève (Ardèche), il aurait eu 118 ans cette année. Mineur au début de la guerre, il a été appelé le 10 avril 1915, il avait 18 ans et 7 mois. 100 ans après le début du conflit, aux dates du 18 et 19 octobre, Jean Michalon a enfin été médaillé.

Un homme dans la bataille
C’est en 1916 qu’il connaîtra le paroxysme du conflit avec la terrible bataille de Verdun. Il avait à cette période la fonction de maître pointeur. Parmi les six canonniers qui avaient en charge le fonctionnement d’un canon, le pointeur était celui qui assurait le réglage du tir, avec l’intégration des paramètres de dérive liés au vent, de flèche et de portée. Son principal Régiment, le 38e a d’ailleurs été honoré de la croix de guerre avec palme au cours de la bataille de Verdun. Dans le cadre du centenaire de la Première guerre Mondiale, l’un de ses descendants, Sylvain Forissier s’est rapproché de l’association "Ceux de Verdun" , présidée par Francis Lefort, pour avoir des détails sur les faits militaires de son aïeul. Ce dernier lui a confirmé que Jean Michalon était mentionné sur le Livre d’or de Verdun pour sa participation à la bataille.

Un récit pour ne pas oublier
Cette Médaille, Jean Michalon ne l’a jamais vue ! En effet, habitant à Chenereilles, loin de Verdun, il n’a jamais pu s’y rendre à la fin de la guerre pour en être honoré. Mais le récit de la guerre le suivra tout au long de sa vie et ne cessa de raconter son histoire. On venait même le chercher pour animer certains mariages. Le 12 octobre 2014, la médaille de Verdun de Jean Michalon était envoyée par l’association «  Ceux de Verdun » à ses descendants. Jean Michalon allait donc être décoré à titre posthume. Le 18 et 19 octobre, une trentaine de ses descendants se rassemblait à Chenereilles pour l’honorer dans le cadre du centenaire.
 
Une cérémonie émouvante
L’un des moments les plus intenses fût certainement lorsque des enregistrements de Jean Michalon ont été diffusés. En effet, au cours d’un mariage en 1973, un invité avait eu la bonne idée de l’enregistrer. Ainsi, certains de ses descendants ont pu le réentendre plus de quarante après ! Venait ensuite le moment d’une séquence vidéo pleine d’émotion au cours de laquelle était survolée la vie de Jean Michalon, ponctuée de nombreuses photographies de famille, photos d’histoire et de camaraderie des Régiments.
 
La remise de la médaille
Puis, c’était l’émouvante séquence consacrée à la remise de médaille. Différents textes d'élus et représentants d'associations d'anciens combattants mettait à l'honneur la bravoure des soldats de Verdun. Accompagné de la Marseillaise, la photo de la médaille apparaissait à l’écran. Puis, l’hommage se poursuivait au cimetière de Chenereilles, au niveau de la sépulture de la famille Michalon, pour un dépôt de plaque commémorative.

Au cours de l’année 2015, un nouveau rassemblement plus important est prévu à la date anniversaire de son premier jour de mobilisation.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire