Un petit air du Monastier sur le Plot et au Clauzel

Par T.Ch mar 10/08/2021 - 16:45 , Mise à jour le 10/08/2021 à 16:45

Dans le cadre du festival des cuivres 2021 qui se déroule cette semaine au Monastier, quelques une des prestations du festival Off sont déclocalisées au Puy cette semaine sur les places du plot et du Clauzel pour des sets de musique. Peut-être de quoi décider certains à prendre la route du festival en lui-même.

Il était bientôt l’heure de l’apéritif sur la place du Plot, où se tenait un marché artisanal dont les touristes sont si friands, quand ont retenties quelques notes jazzy. Les passants, attirés par la mélodie aux sonorités sud-américaines ont pu, pendant 45 minutes, profiter d’un bout de ce que l’on peut entendre au festival de cuivres du Monastier tout au long de cette semaine.

Un peu du Off du festival des cuivres dans les rues du Puy

Le Off est l’occasion pour les auditeurs qui ne souhaitent ou qui ne peuvent pas assister aux concerts du soir d’avoir un aperçu de ce que présente un festival. C’est aussi souvent l’occasion pour de jeunes artistes de se faire connaitre et d’acquérir de la notoriété et de l’expérience du jeu en public. Il n’est, en général pas plus difficile que de jouer et de captiver un auditoire quand celui-ci n’a pas fait la démarche de payer.

En effet, le principe du OFF c’est que c’est gratuit.

Mercredi c’est le groupe Les Jimmy qui se produira au Puy place du Clauzel à 18h30. Mais ce mardi c’était  la Roda Minima de se produire.

Concert gratuit de Forró par la Roda Minima

Le groupe est originaire de la Manche en Normandie. Les jeunes artistes sont en tournée depuis quelques semaines et après avoir joué dans de nombreuses cités des Pyrénées (Aurignac, le Mas D’azil, Poucharramet, Salvagnac), ils sont arrivés lundi soir au Monastier avant de retourner dans le Sud Manche à Annovile puis à Lion sur mer pour terminer une mini tournée d’été. Pour le jeune groupe, ce ne osnt moins de 15 dates qui sont inscrites dans le carnet de tournée depuis le 28 juillet.

 

Le Forró, à ce que nous en avons entendu sur la place du Plot, c’est une musique de cuivres et percussions dans le style du générique de la série Mannix, ce qui devrait parler aux anciens et que les plus jeunes sont appelés à découvrir au plus vite. Une musique entraînante aux sonorités tantôt ensoleillées, tantôt plus mélancolique du Brésil. Une musique faite pour danser aussi.

On pourra à nouveau les écouter une fois ce mardi à 18h30 sur la scène village du Monastier.

D’ailleurs, le mot signifie aussi bien une musique que la danse qui l’accompagne dans le Nordeste cher à Bernard Lavilliers dans les années 80.

Cela nous a fait aussi penser aux sonorités du groupe lyonnais The Bongo Hop qu’il faut avoir entendu.

Des cuivres pour jouer avec le public

Destinée à être jouer en public, cette musique est faite pour la rue et les artistes de la Roda Minima ont su, durant leur prestation s’ouvrir à et venir le chercher puisque le propre des cuivres c’est de permettre justement le déplacement des musiciens, à la mode des fanfares.

Des sonorités cuivrées alternant la joie et la mélancolie de la musique Sud-Américaine Photo par Thierry Chabanon

Et si on ne peut pas se déplacer, on pourra écouter leurs créations sur la page Facebook du groupe

 

Quand au festival de cuivre du Monastier, on retrouvera toute la programmation sur ce lien http://www.festivaldumonastier.fr/Programmation_Liste.php

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés