Tous

Saugues

Un pas de plus vers la difficulté pour le trail de St-Jacques

lun 29/02/2016 - 15:12 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:39

Le Grand Trail de Saint-Jacques, le 11 juin 2016, avec son lot de nouveautés, et pas des moindres. Elles ont été présentées ce lundi 29 février à l'Hôtel Dieu du Puy-en-Velay en présence des acteurs de l'événement dont les maires, Michel Joubert, le président de l'Agglo ponote et Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Pour ce cinquième opus, l'arrivée aura finalement lieu au pied des marches de la cathédrale Notre Dame. La course restera donc estivale avec cinq formules différentes pour que chacun y trouve un challenge adapté.
Grandes envies, grandes distances
A peine créé, l'Ultra trail de 102 km affiche déjà complet. C'est la plus grosse initiative de cette année. Le nouveau président de l'événement, Patrick Dufour, l'avoue : "C'était peut-être une envie personnelle à l'origine, mais vu le succès rencontré, il y avait une vraie demande". Lui-même coureur d'ultra trail, il marque ainsi de son empreinte l'événement sportif. Et on peut dire que cela plaît puisqu'en moins d'un mois et demi, les 60 places ont d'ores et déjà été réservées. Le nombre limité s'explique par la "capacité d'accueil des gîtes de Chanaleilles", mais il n'est pas impossible qu'il soit revu à la hausse dans les années à venir. Les courageux prendront le départ depuis le domaine du Sauvage à 5h30 pour 3 000 m de dénivelé positif et 3 600 m en négatif. Le point culminant n'est autre que celui du Devès à plus de 1 400m. Le temps de course maximal a été fixé à 18h30.
A partir de 17 km
Pour les courageux et (un peu) moins téméraires, le parcours de 70 km est toujours accessible en solo ou en trois relais. Les amateurs de distances plus courtes, eux, préféreront le trail du Gévaudan de 48 km, la Via Podiensis de 32 km et les Chibottes avec 17 km.
préfèreront, soit 28 km. Près de 700 marcheurs sont attendus.
Une arrivée tout aussi difficile pour mettre en jambes les jeunes
La veille de l'événement, les collégiens de 3ème et 4ème des établissements Jules Vallès, la Chartreuse, Notre-Dame, Saint-Joseph Saint-Louis et Saint-Régis participeront à une épreuve qui leur est réservée : le trail des collèges. Avec un parcours de deux à trois kilomètres, les jeunes sportifs ne seront pas épargnés d'un finish sur les marches de la cathédrale Notre Dame du Puy-en-Velay. 500 collégiens sont attendus.
De Namur à Saint-Jacques de Compostelle en passant par Le Puy
La fédération européenne des chemins de Saint-Jacques a apporté son soutien au Trail. Mieux encore : elle organise un événement similaire à Namur, en Begique, avec des parcours de 13, 21 et 49 km. Sur le long terme, l'idée serait de créer un challenge européen "Trail du Saint-Jacques". "Des contacts sont engagés en Pologne, en Allemagne et au Portugal", lance Jean-Marc Van Espen, président de la fédération, par le biais d'une vidéo diffusée lors de la conférence de présentation de l'événement. Les vainqueurs du Trail seront invités à participer à celui de Namur le 2 octobre.

En attendant de courir de Namur à Saint-Jacques de Compostelle, les inscriptions pour le trail altiligérien sont ouvertes via le site internet de l'événement.

Emma Jouve

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire