Un parfum de verdure au centre du Puy-en-Velay

Par Macéo Cartal ven 16/07/2021 - 17:00 , Mise à jour le 17/07/2021 à 04:00

Depuis jeudi, la place de Martouret, face à l’Hôtel de ville, mue ses pavés grisâtres en un parterre d’arbustes verdoyants. Ce jardin éphémère sera présent durant toute la période estivale et invite ainsi les passants à venir profiter d’un écrin de fraîcheur lors des fortes chaleurs. Un véritable projet « test » qui a également pour objectif d’embellir le centre-ville.

En l’espace de deux jours, la place de Martouret se voit totalement transformée avec l’implantation d’un jardin éphémère. L’entreprise Roche Paysage, basée à Saint-Germain-Laprade, s’affaire depuis jeudi 15 juillet, juste après la cérémonie officielle du 14 juillet, et ce jusqu’à ce vendredi 16 juillet au soir, selon l’agenda communiquée par la mairie.

450 végétaux en provenance de la région

On pourrait quasiment parler de forêt éphémère au vu du nombre de végétaux. En effet, les quelques 450 arbustes et végétaux proviennent tous d’Auvergne-Rhône-Alpes. Plusieurs espèces sont présentes avec notamment des bambous, des érables du japon, des catalpas ou encore quelques graminées. Des allées en sable avec des bancs en bois sont également installées pour pemettres aux passant de se promener au milieu des végétaux et de se rafraîchir grâce notamment aux deux brumisateurs installés.

« L’idée est qu’on ne reconnaisse plus la place, qu’on est un sentiment de nouveau et de mouvement en ville », Michel Chapuis, maire du Puy-en-Velay

Ainsi, toute la place sera recouverte et ce jusqu’au parvis de la mairie, devant laquelle une estrade sera mise en place pour accueillir diverses animations d’été. Ce projet s’inscrit dans la logique de piétonisation de la ville en période estivale voulue par la mairie. « Vider la place des voitures pour simplement la vider, n’a pas de sens. Le but est qu’on ne reconnaisse pas cette place, qu’elle soit véritablement transformée afin de faire que cette place soit réellement attractive » confirme le maire du Puy-en-Velay, Michel Chapuis.

Un projet expérimental avec plusieurs contraintes

Michel Chapuis l’affirme très clairement : « Aujourd’hui, c’est un véritable test que nous faisons ». La volonté pour l’équipe municipale est de réitérer ce genre d’opération en prenant en compte ce qui marche et ne marche pas. Pour l’heure, la mise en place de ce jardin sur cette place de la mairie n’est pas sans contrainte. En effet, cette place reçoit toutes les cérémonies officielles, ce qui explique pourquoi avoir attendu juste après la cérémonie du 14 juillet. «  La présence du monument au mort est également un lieu à respecter, on ne peut pas y faire n’importe quoi. » insiste le maire du Puy.

L’autre contrainte vient de la circulation et du stationnement. S’étant concerté avec les commerçants du centre-ville, le maire a ainsi conservé les places de stationnement minute en épi le long du trottoir. Mais, puisque la circulation devant la mairie sera coupée, les voitures engagées devront manœuvrer dans un trou de souris pour pouvoir faire demi-tour, un sujet de tension pour lequel le maire est conscient en insistant de nouveau sur le fait que ce projet est à titre expérimental. Enfin, les commerçants d’habitude installés sur la place les jours de marché, retrouveront leur place plus haut le long de la mairie. Ce jardin éphémère devrait rester en place jusqu’à l’automne, sans de date précise, et pourrait même être utilisé pour les fêtes du Roi de l’oiseau.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

6 commentaires

mi

lun 19/07/2021 - 13:59

M. CHAPUIS recherche les votes des écolos pour sa prochaine campagne,des pistes cyclables n'importe où, plus voiture en villes,et maintenant un jardin éphémère vive l'écologie pour les municipales.

ro

sam 17/07/2021 - 13:02

En quelques années, beaucoup d'arbres ont été coupés au Puy (Pensio, Second bassin, Breuil, Libération...etc.). On a fait grand usage du béton et du goudron, on a tout fait pour que les voitures et les terrasses de bistros envahissent la ville (pour satisfaire les commerçants sans doute ?). Et maintenant, on installe un jardin "éphémère". C'est donc trop ordinaire d'avoir simplement des platanes, des tilleuls et de vrais trottoirs pour que les piétons puissent déjà se déplacer en toute sécurité en ville ? Il faut croire que oui.

fr

sam 17/07/2021 - 09:24

Pourquoi éphémère ? c'est vrai qu'on veut détruire des bois vers le Fieu, qu'on a abbatu des platanes au Breuil (sans punir ceux qui les avaient mutilés et sans les remplacer...

Sous prétexte que notre environnement est rural, les préoccupations environnementales sont très éphémères en Haute Loire

bc

ven 16/07/2021 - 21:58

Notre pauvre et emblématique place du Breuil fait trop tache à côté de plus avec l’extension du parking et ces horribles blocs de béton.

Embellir la place du martouret  devant l’hôtel de ville et  enlaidir la place du breuil devant la Préfecture, cela fait partie de l’expérimentation ? 

 

el

ven 16/07/2021 - 19:44

c'est très beau, mais surtout n'en faites pas un jardin éphémère mais plutôt pérenne , les voitures peuvent sortir du centre ville. Bravo