'Un nouvel élan' revendique son identité apolitique... la préfecture ne confirme pas

mer 26/03/2014 - 17:34 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:21

Le candidat et ses 26 colistiers ont tenu à apporer un rectificatif quant à ce classement réalisé par les services de l'Etat. Zoomdici a consacré plusieurs reportages à Brives-Charensac, cette commune clef où le scrutin n'est pas encore joué pour ce second tour.

Vous pouvez retrouver notre dernier reportage concernant l'entre deux-tours pour la deuxième commune la plus peuplée de l'agglomération du Puy en cliquant ici. La rédaction de Zoomdici fait référence à un changement de bord politique, de la gauche vers la droite, à Brives.

"Déclarés en préfecture sans étiquette politique"
Voici ci-dessous le communiqué de la liste « Un nouvel élan » :
"Depuis quelques jours nous constatons des erreurs à propos de la couleur politique de notre liste. Cela va complètement à l’encontre des fondamentaux qui sont à la base de la constitution de notre équipe. Certains cherchent à « référencer » notre liste « un nouvel élan » sur l'échiquier politique traditionnel. Pourquoi nous enfermer dans un stéréotype dans lequel nous refusons de rentrer ? Nous nous sommes déclarés en préfecture sans étiquette politique. L’administration nous a, par erreur, affiché sous une couleur politique et la rectification est en cours auprès du ministère de l’intérieur.
L'une des forces de notre équipe c'est la diversité de ses membres. Dans une commune, il faut dépasser ces clivages et chercher les solutions, ensemble, pour que nous soyons fiers de notre ville et heureux d'y vivre. Notre équipe est apolitique et nous nous engageons seulement sur des valeurs humaines pour un projet cohérent
".

La préfecture ne confirme pas
Ce rectificatif paraît donc essentiel dans la mesure où les services de l'Etat reconnaissent leur erreur... sauf que nous les avons contacté ce mercredi après-midi et qu'ils ne confirment pas.
Les services préfectoraux assurent qu'aucune demande formelle n'a été émise, pourtant essentielle dans ce cadre juridique pour qu'une modification soit apportée.
La préfecture de Haute-Loire a tout de même pris contact avec le Ministère de l'intérieur pour savoir si une modification était possible et selon quels critères. Affaire à suivre...

Aucune modification ne sera apportée avant le scrutin
Ce jeudi soir, bien que la préfecture n'ai pas été en mesure de nous répondre, nous avons contacté Gilles Delabre, qui a depuis rédigé une demande écrite (et donc formelle) au préfet de Haute-Loire pour changer de nuance politique. Il nous a transféré la réponse obtenue ce jeudi.
Dans un courrier signé de la main de Denis Labbé, préfet de Haute-Loire, les services de l'Etat se contentent de préciser avoir "pris en compte" la demande et s'engagent à "faire procéder à un examen attentif de celle-ci"...
Sauf que la procédure prendrait plusieurs jours (il est reproché au candidat de ne pas s'y être pris plus tôt), autrement dit même si la préfecture reconnaissait une erreur, elle ne pourrait être rectifiée par le Ministère de l'Intérieur avant la semaine prochaine. La liste "Un nouvel élan" se présentera donc au deuxième tour du scrutin estampillé de la nuance politique divers-droite. Fin de l'histoire.

Maxime Pitavy

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire