Un legs de 100 000€ pour la maison de santé de Craponne

mer 26/09/2018 - 13:46 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:54

« Je lègue tous mes biens mobiliers et immobiliers ainsi que les assurances vie à la commune de Craponne-sur-Arzon, à charge pour elle d’entretenir et de fleurir mon caveau et d’utiliser 100 000 euros pour la maison de santé de Craponne dont une salle ou l’ensemble de la propriété portera mon nom, Madame Paul Vallade, née Marguerite Gibert ». Cet extrait du testament de Madame Vallade, rédigé par Maître Géraldine Claudinon-Latour, a été révélé lors du conseil communautaire qui s'est tenu ce mardi 25 septembre 2018 au Puy-en-Velay. Madame Vallade, une enfant du pays est décédée le 2 septembre 2017 à l'âge de 96 ans. 

>> A lire : Agglo du Puy : les élus sur le terrain des anciennes com com

La maison de santé en cours de construction dans le quartier de la gare relevant de la compétence de l'Agglo du Puy, la commune de Craponne, par une délibération du 24 juillet 2018, a accepté le legs et approuvé le reversement de la somme de 100 000€ à la communauté d'agglomération. "Nous acceptons bien volontiers cette aide", a commenté Michel Joubert, président de l'Agglo du Puy. Et selon la volonté de Madame Vallade, le Conseil communautaire s'engage à ce qu'une salle de réunion porte le nom de la testatrice dès l'ouverture de la maison de santé prévue pour janvier 2019.
Trois messes par an pour cette dame et ses proches
La commune de Craponne, et par extension de compétence, l'Agglo du Puy, ne sont pas les seules légataires désignés dans le testament de Madame Vallade. Des bijoux ont été attribués à l'Institut Pasteur. Le diocèse du Puy-en-Velay est, quant à lui, le bénéficiaire de 50 000€ qu'il devra dédier à la rénovation d'une chapelle à Craponne-sur-Arzon. A charge pour le diocèse de respecter les mentions formulées par Madame Vallade : "Monsieur le Curé et ses successeurs s'engagent à dire trois messes par an, une pour mes parents, une pour mon mari et une pour moi et à mettre une plaque à mon nom dans la chapelle." Stéphanie Marin

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire