Un jeune Altiligérien atteint les sommets de la break dance

dim 22/02/2015 - 19:50 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

Le festival Chelles Battle Pro est organisé par la Ville de Chelles (Seine-et-Marne) et l'association l'aRT4D. Il met à l'honneur le break dance. La quinzième édition a récompensé ce samedi 21 février 2015 Damani Dembélé. Ce jeune habitant de Saint-Just-Malmont représente la région Rhône-Alpes pour la Baby Battle (moins de 12 ans).

Un petit génie du break dance
Damani a tout d'un jeune prodige. Agé de 11 ans, il est déjà passé par plusieurs disciplines comme la capoeira ou la gymnastique. Adepte du break dance depuis ses sept ans, il participe à des battles depuis quelques années. Cette passion l'a amené à Saint-Étienne, où il est investi dans les groupes "Melting-Force" et les "Tribal-Kids". Nul doute que les influences familiales ont amené Damani vers la danse. Son papa, Drissa Dembélé, est membre de la troupe "Doni Doni", groupe local de musique africaine qui participe régulièrement au marché africain d'Yssingeaux organisé par le Skippy Club. La contagion musicale et rythmique semble aussi avoir touché sa petite soeur Cya, qui est arrivée en demi-finale des battles régionales de la discipline.

Un parcours fulgurant
En septembre dernier, le jeune garçon a participé pour la deuxième fois au France Baby Battle Pro Tour à Rilleux-la-Pape, dans le Rhône. Le but étant de sélectionner les candidats régionaux qui participeront à la finale nationale. Damani a atteint ----Les danseurs s'affrontent en battles, c'est-à-dire une forme de joute chorégraphiée. Le but étant de montrer leur savoir-faire afin d'impressionner l'adversaire et le jury.-----l'année passée la demi finale mais s'est qualifié cette année pour représenter la région Rhône-Alpes lors des battles qui se sont déroulées ce week-end à Chelles. Face à lui, sept candidats venus de différentes régions. En remportant la finale France, le jeune Altiligérien obtient, ce week-end, un billet pour les battles internationales du 7 mars. Damani représentera donc la France face aux sept autres participants italien, japonnais, anglais, ukrainien, hollandais, biélorusse et brésilien. Nul doute que le jeune danseur va tout donner.

L.P.G.

Voir la vidéo du Baby Battle Pro Tour en Rhône Alpes :

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire