Un « Impromptu de printemps » en conclusion des Rendez-vous en Saisons du Festival de La Chaise-Dieu

jeu 02/06/2022 - 15:45 , Mise à jour le 02/06/2022 à 15:45

Après une année 2021-2022 particulièrement riche en nombre et diversité de Rendez-vous en Saisons, le Festival s’apprête à retrouver son public pour le dernier de ses rendez- vous en saisons 2021-2022.

Découvrez le communiqué de presse ci-dessous.

"Ainsi, du 22 au 26 juin prochain, le Festival accueillera le Concert Impromptu, quintette à vent déjà invité lors de l’édition d’été il y a plusieurs années, pour une résidence en trois volets.

Le premier temps sera consacré à des recherches autour d’Emmanuel Chabrier et de plusieurs transcriptions pour quintette à vent de pièces pour
piano de Chabrier, compositeur du 19e siècle né à Ambert, inspiré par la musique baroque française, proche des poètes et des peintres, auteur
de partitions pittoresques dans lesquelles transparaissent ses origines auvergnates.

Ensuite, cette résidence verra l’aboutissement d’un travail pédagogique mené depuis plusieurs mois avec deux classes de 6e du collège Jules Romains d’Ambert, le Concert Impromptu et l’AMTA (Agence des Musiques et Territoires d’Auvergne). Une restitution de ce projet aura lieu le jeudi 23 juin à l’auditorium du lycée Blaise Pascal d’Ambert.

Enfin, le Concert Impromptu participera à l’inauguration du Moulin de Nouara, rénové par la Fondation d’entreprise Omerin, mécène clé de voûte du Festival, avant de conclure cette semaine de résidence par un concert prévu le dimanche 26 juin à 16h30 à l’auditorium Cziffra, qui mettra en regard toutes les facettes de ce compositeur singulier inspiré par les baroques françaises dont il reprend certaines formes issues de suites de danses. Au programme donc : François Couperin, Francis Poulenc, Maurice Ravel et Emmanuel Chabrier.

Le Concert Impromptu

Fondé en 1991, le Concert Impromptu est l’un des grands ensembles de musique de chambre français présent sur les scènes nationales et internationales. Il se consacre au répertoire et à l’essor du quintette à vent en explorant un univers éclectique et déploie de nouvelles formes d’écriture scénique grâce à la création de ses propres cross-opéras – spectacles transdisciplinaires. Affichant complet à l’auditorium de la Cité interdite de Pékin en juin 2019, le Concert Impromptu joue l’excellence à la française. Sa « french touch » mêle le prestige mondial de l’école des vents français et des prestations virtuoses debout par cœur, rendues accessibles par des paroles au public, simples et chaleureuses. Depuis trois ans, c’est dans cet esprit que l’ensemble parcourt le monde, de Jakarta à Brazzaville, tissant d’étroites collaborations avec les slameurs de Pointe-Noire, les musiciens traditionnels de Canton ou d’Islamabad.

Le Concert impromptu est également présent sur le territoire français : sur les scènes nationales (Sète, Le Havre, Evry...) jusqu’aux musées (Musée
d’Orsay, Louvre-Lens, Giverny...) mais est également l’invité régulier des festivals les plus prestigieux (La Chaise- Dieu, Berlioz...). Enfin, il s’engage auprès des publics empêchés et donne de nombreux ateliers à destination de tous les publics."

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire