Tous

Chadron

Un festival pour les enfants et leurs parents

sam 26/08/2017 - 22:45 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:53

L’an dernier, pour la première édition, quelque 400 personnes avaient participé au festival « Le Chadron magique » au hameau de Colempce, à Chadron. Un festival volontairement intimiste puisqu’il s’adresse en priorité aux enfants. Aux enfants, oui, mais « la plupart des spectacles seront en double lecture pour plaire aussi bien aux enfants qu’à leurs parents », précisent les organisateurs, L’Ecole de la nature. C’est ainsi que du samedi 25 au dimanche 26 août 2018, spectacles et shows musicaux viendront rythmer ce petit hameau situé en bord de Gazeille.

Origami, magie et bucolisme
Sur quatre scènes distinctes, en intérieur comme en extérieur, les spectacles s’enchaîneront, chacun d’une durée de 45 minutes à 1 heure. Des numéros de cirque et de magie seront proposés au cours de deux spectacles distincts par la troupe du cirque Piccolino qui viendra avec ses colombes, lapins, chèvres et chats… Les contes en origami d’Hélène Phung verront les grues de papier s’envoler et les boutons de lotus éclore au fil de récits chamaniques ou asiatiques.
De son côté, la compagnie L’Envolante, basée au Monastier-sur-Gazeille, se fera un malin plaisir à revisiter l’univers des contes de fées à la sauce moderne façon théâtre burlesque et magie bucolique dans son spectacle « Pimprenelle et le Beau au bois dormant ». Sans oublier les concerts.

Dès 17h le samedi, un concert spécial enfants aura pour titre « Quand je serai grand, je serai Pouet ». Puis l’artiste « Chez Rémo » assurera aussi la première partie de la soirée musicale qui suivra. A partir de 20h, il déclinera ses chansons rock aux sonorités celtico-tzigane, son harmonica, sa mandoline, sa cornemuse et bien d’autres influences de quatre coins du monde. Puis, à 21h30, c’est Michael Jones qui entrera sur scène pour revenir sur plus quelque 50 ans de carrière. Le franco-gallois, qui a la même tessiture de voix que son grand compagnon de route Jean-Jacques Goldman, fait le tour de l’hexagone, et plus encore, avec son album « Au Tour De », sorti en 2017. Un mélange des années « Fredericks – Goldman - Jones » et de ses titres en solo.

Plus que quelques places pour le stage de cirque
Au chapitre des nouveautés pour les enfants de 6 à 17 ans, on notera ce stage « cirque et nature » de cinq jours. Acrobatie, jonglerie, équilibres sur objet, expression corporelle, arts aériens… du lundi 20 au vendredi 24 août, 24 jeunes pourront s’initier aux arts du cirque auprès d’artistes du cirque Piccolino et d’animateurs de L’Ecole de la nature, spécialisée depuis plus de 20 ans dans l’animation de stages pour enfants. Sur les 24 places à pourvoir, seules cinq étaient encore disponibles ce vendredi 29 juin en fin de journée. Une représentation du travail effectué sera donnée le jeudi 23 août au soir, sous chapiteau. Un spectacle gratuit ouvert à tout public.

En tout, « Le Chadron magique » proposera plus de six spectacles différents, sans compter les attractions permanentes comme du maquillage, une aire de jeux en bois, de la sculpture sur ballons...

A.W.

Michael Jones s'était déjà produit au Puy-en-Velay pour la fête de la musique en 2016. Nous l'avions interviewé en amont de sa venue.


Pour mieux se rendre compte, voici un petit retour sur la première édition, l'été dernier :

Le soleil était au rendez-vous ce samedi pour la première édition du Chadron Magique, festival familial qui a ravi grands et petits.
C'est dans le village de Colempce que les familles se sont réunies ce week-end pour le festival du Chadron Magique. Un festival haut en couleurs, avec des spectacles de qualité reposant sur des registres variés.
Près de 250 entrées ont été enregistrées ce samedi (150 la veille), soit l'équivalent de la jauge maximale du festival qui souhaite ne pas amasser trop de spectateurs pour le bien être de chacun lors des représentations.

Ballowneries et spectacle interactif



Cette journée de samedi a débuté par un spectacle de sculpture sur ballons, où deux experts, déguisés en clowns, ont montré à leur public toutes les créations que l'on peut inventer en laissant libre cours à son imagination.
La journée s'est poursuivie par un spectacle où l'artiste Maxime l'explorateur a proposé un tour du monde des animaux très interactif, assisté par un support vidéo, il a su faire participer les 150 enfants présents sur scène (près de 200 personnes recensées, adultes compris), sans jamais perdre leur attention.

Trapézistes et burlesque



A l'heure du goûter, ce sont les trapézistes de la compagnie Etincelles qui ont montré leurs prouesses à l'ombre du feuillage, dans une tonalité cette fois tout à fait poétique, dans leur spectacle "Trajectoires aléatoires".
Enfin, les deux clowns de la compagnie Ascendances ont fait rire les enfants en dédramatisant les angoisses de la rentrée dans leur spectacle T'Ar Ta Gomme. Elles ont joué deux élèves tout à fait espiègles qui accumulent, en classe comme à la récréation, sottises sur bêtises. Du théâtre burlesque comme en raffolent les plus jeunes.

Pour une première, c'est une vraie réussite et le public repart avec le sourire. Les spectacles ne sont pas trop longs, et entre chacun d'eux, les enfants peuvent s'égayer dans ce beau coin de verdure et profiter des ateliers (de grands jeux en bois de la ludothèque Cékakonjoue, des ballades à dos d'âne, des ateliers maquillage...).
Au plus chaud de la journée, on rentre à l'intérieur, au frais, pour le spectacle de Max l'explorateur, puis chaque scène est prévue pour accueillir le public à l'ombre, au bord de la Gazeille, dans un cadre champêtre.

Maxime Pitavy

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire