Un Escape-Game pour initier les collégiens au monde bancaire.

ven 26/03/2021 - 17:00 , Mise à jour le 27/03/2021 à 04:00

Ce jeudi 25 mars, les élèves de 3e du collège de Saint-Jacques-de-Compostelle se sont vus invités à penser à la banque de demain, appuyés par des salariés du Crédit-Agricole. Cette journée se fait sous la forme d’un Escape-Game, en partenariat avec l’association Entreprendre pour Apprendre.

«Construire la banque de demain pour et par les jeunes». Telle est la ligne directrice qui anime cette journée particulière pour les collégiens de Saint-Jacques-de-Compostelle au Puy-en-Velay. Cette intervention tombe durant la semaine de la finance. C’est pourquoi l’association Entreprendre pour Apprendre Auvergne-Rhône-Alpes a pour but de développer l’envie d’entreprendre chez les jeunes et de concrétiser leur projets.

Cette dernière propose un programme pédagogiques « La mini-entreprise » divisé en trois parcours : S, M et L. Ces lettres désignent la longueur du programme, avec cette classification qui rappelle celle des tailles de vêtements. En ce jour, les 85 élèves de troisième du collège de Saint-Jacques-de-Compostelle bénéficie du programme S, autrement dit le programme court.

Développer des solutions quant aux besoin des jeunes

La mission de ces jeunes élèves est de plancher sur une problématique qui est en lien avec le monde bancaire. Accompagné dans leurs recherches par le Crédit Agricole Loire-Haute-Loire, les collégiens ont débuté par une activité « brise-glace ». Première épreuve dans cet Escape Game, les élèves de 3e vont devoir trouver leur équipe de travail par le biais de cartes à jouer avec un numéro. Une fois les équipes réunies, les collégiens ont deux clés d’entrée à trouver : connaître les prénoms de leurs coéquipiers et trouver les points communs qui les lient tous.

Une fois ces clés trouvées, ils peuvent alors accéder à leurs îlots de travail, qui se situent dans leur salles de classe.

Concrétiser leurs idées face à un jury

Maintenant installés sur leurs îlots de travail, les élèves sont encadrés par des enseignants et des salariés du Crédit Agricole. Ils doivent alors déterminer les manques, les choses à améliorer en lien avec leur problématique initiale. Plusieurs solutions sont alors proposées suite à une réflexion menée en groupe. Ils doivent choisir une solutions parmi toutes celles énoncées. Le but étant qu’à la fin de la journée, les groupes de travail présentent à l’oral leur solution devant un jury, accompagné d’une affiche. « Le but est de les faire parler, échanger sur ce sujet, que tout le monde participe » indique monsieur Marques, coordinateur territorial pour l’association Entreprendre pour Apprendre.

85 élèves de 3e ont profité de cette initiation Photo par Macéo Cartal

Le jury sera composé d'un représentant du Crédit Agricole, de Serge Boudignon, entrepreneur et administrateur de l’association, ainsi que de deux autre professionnels. Le but principal n’est pas que les élèves amènent des solutions réalisables telles quelles, mais de leur faire découvrir ce qu’est la banque à travers cette journée ludique, et de permettre aux professionnels du secteur de mieux cerner les besoins de cette future génération active.

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés