Un début de saison ensoleillé pour le tourisme

ven 07/08/2015 - 22:06 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:36

Il y a quelque temps, nous présentions le bilan maussade de l'été 2014. La Maison du Tourisme et le Comité Régional du Tourisme d'Auvergne ont fait réaliser une enquête téléphonique par Novamétrie. Un échantillon de 74 professionnels du tourisme a été interrogé en Haute-Loire.

Un début d'été rêvé pour les professionnels du tourisme
Cette année 2015, contrairement à l'an passé, la météo a été favorable. Pour le printemps, 62 % des professionnels interrogés se disent satisfaits ou très satisfaits contre 57 % en Auvergne et 42 % l'an passé. C'est le même constat pour le mois de juillet. Les résultats enregistrés sont meilleurs que l'an passé. La clientèle étrangère est plus présente, elle représente environ 25 % des juilletistes notamment des Allemands, des Belges, des Néerlandais ou encore des Anglais. Pour ce mois, 6 professionnels sur 10 se disent satisfaits contre 4/10 en 2014. Une seule ombre au tableau : beaucoup de familles ont choisi de se faire héberger par des amis ou de la famille.

Des touristes, oui, mais où ?
Le beau temps de ce mois de juillet a naturellement attiré les vacanciers dans les campings et les villages de vacances. Les locations de logements meublés ont également connu le succès. Les Gîtes annoncent une hausse de la fréquentation de 10 % par rapport à l'an passé. Les vacanciers ont privilégié la fraîcheur des sites en altitude plutôt que la chaleur des bassins.
Les touristes étrangers, eux, préfèrent les campings (36 %) et les hôtels (28 %). Ce dernier type d'hébergement est privilégié par la clientèle étrangère hors Europe.

Le beau temps, ennemi du tourisme ?
Les fortes chaleurs ont découragé plus d'un voyageur d'aller visiter certains sites, notamment début juillet. Les vacanciers ont privilégié les aires de baignades du département. Les professionnels de l'eau vive ont pleinement profité de début de saison. Par exemple, les taux de réservations ont été très bons dans les Gorges de l'Allier. Le soleil, la chaleur, un bon niveau d'eau assuré par le barrage de Naussac, c'est la recette gagnante des professionnels du tourisme.

Qui aime la Haute-Loire ?
Presque à égalité, ce sont les Franciliens et les Rhônalpins. Ils représentent près de 30 % de la clientèle française chacun. Viennent ensuite les habitants de la région PACA (23 %), Nord-Pas-de-Calais (21 %) et Bretagne (11 %). Les touristes de ces deux dernières régions sont de plus en plus représentés en Auvergne et en Haute-Loire.

E.J.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire