Un confinement encore plus strict et toutes les réformes, y compris les retraites, reportées

lun 16/03/2020 - 21:40 , Mise à jour le 27/11/2020 à 09:04

D'un ton grave, presque martial, Emmanuel Macron a adressé un message très solennel aux Français ce lundi soir. Dans la lignée des annonces de jeudi dernier (fermeture de toutes les écoles, crèches, collèges, lycées et universités) et de celles du Premier Ministre Edouard Philippe samedi soir (fermeture de tous les commerces non essentiels), il a franchi un nouveau cap, alors que la pandémie prend de l'ampleur dans l'hexagone (plus de 1200 contaminations et 21 mors depuis hier, soit plus de 5 400 contaminations et 127 morts, ce lundi, depuis le début de l'épidémie) comme partout en Europe.

Des déplacements forts réduits dès mardi et pour au moins quinze jours
Le télétravail était déjà fortement encouragé, il l'est encore plus. Emmanuel Macron a annoncé un renforcement des mesures de confinement pendant au moins 15 jours. Les déplacements seront fortement réduits. Le gouvernement annoncera dans la soirée les modalités d'application de ces mesures. 
----Partout sur le territoire français, en métropole comme outre mer, seuls doivent demeurer les trajets nécessaires pour faire ses courses avec de la discipline et en mettant les distances d'au moins un mètre, en ne se serrant pas la main, en n'embrassant pas.-----En tout cas, c'est la première fois hors période de guerre que la France en arrive là et à l'instar de nos voisins Italiens et Espagnols, les Français sont désormais astreints à un confinement chez eux. Des sanctions seront appliquées à ceux qui ne respecteraient pas les règles. "Dès demain midi, se promener, retrouver ses amis dans le parc, la rue ne sera plus possible. Il s'agit de limiter au maximum ses contacts au delà du foyer", a déclaré Emmanuel Macron.

Report de charges fiscales et sociales, suspension des loyers et factures
"Aucune entreprise, quelle que soit sa taille, ne sera livrée au risque de faillite", a déclaré le Président, "aucune Française, aucun Français ne sera laissé sans ressources (...). Nous mettons en place un dispositif exceptionnel de report de charges fiscales et sociales, de soutien au report d'échéances bancaires, et de garantie de l'Etat à hauteur de 300 milliards d'euros pour tous les prêts bancaires contractés auprès des banques pour les plus petites entreprises. Celles qui font face à des difficultés n'auront rien à débourser, ni les impôts, ni les cotisations sociales ; les factures de gaz ou d'électricité ainsi que les loyers devront être suspendus. En outre, afin que personne ne soit laissé sans ressources, le dispositif de chômage partiel sera massivement élargi pour les salariés". Le gouvernement doit donner mardi davantage de détails.

Le second tour des municipales reporté, ceux du premier tour sanctuarisés
Dans ce contexte, après un premier tour des élections municipales maintenu mais marqué par une abstention record, il a décidé de reporter le seond tour, sans ne donner aucune date, contrairement à ce qu'avait fait son premier Ministre en fin d'après-midi. Une question capitale est tpoutefois réglée : "les résultats du premier tour sont sanctuarisés", a annoncé plus tard dans la soirée Christohe Castaner.
"Après avoir consulté le président du Sénat et le président de l'Assemblée nationale, mais également mes prédécesseurs, j'ai décidé que le deuxième tour des élections municipales serait reporté. Le premier ministre en a informé aujourd'hui même les chefs de partis représentés au Parlement", a lancé le chef de l'Etat, assurant que cette décision avait "fait l'objet d'un accord unanime".

Toutes les réformes, celles des retraites en première ligne, sont reportées
Dans la continuité de cette mesure et comme l'information avait fuité pour l'assurance chômage dès ce dimanche, toutes les réformes en cours sont reportées, y compris la très contestée réforme des retraites. 
"Toute l'action du gouvernement et du parlement doit être tournée désormais vers le combat contre l'épidémie. (...) C'est pourquoi j'ai décidé que toutes les réformes en cours seraient suspendues à commencer par la réforme des retraites", a déclaré Emmanuel Macron.
Dès mercredi, en conseil des ministres, sera présenté un projet de loi permettant au gouvernement de répondre à l'urgence et lorsque nécessaire de légiférer par ordonnances dans les domaines relevant strictement de la gestion de crise. "Ce projet sera soumis au parlement dès jeudi", a précisé le Président.

Fermeture des frontières
Dès le 17 mars à midi, les frontières à l’entrée de l’Union européenne et de l’espace Schengen seront fermées. Tous les voyages entre les pays européens et l’Union européenne seront suspendus.

Quelles seront les conséquences en Haute-Loire ? Zoomdici veillera, en fonction du détail des mesures annoncées, à vous informer au mieux dans cette période exceptionnelle.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire