Un centre de santé adossé à l'hôpital de Brioude acté

ven 22/04/2022 - 13:30 , Mise à jour le 22/04/2022 à 13:30

"Nous saluons la décision forte et financière du conseil communautaire de créer un centre de santé accolé à l’hôpital et une pépinière médicale qui va permettre de créer un lieu pour accueillir des professionnels de santé". Ainsi se félicite le Comité de vigilance de l'hôpital de Brioude de cette annonce tant attendue. 

Le 19 avril 2022, le Comité de vigilance de l'hôpital de Brioude a partagé ce communiqué :

"Depuis six ans, le Comité de vigilance alerte sur la pénurie de médecins et la difficulté d'accès aux soins sur le bassin de santé de Brioude. Entre autres solutions à ce problème, il a toujours proposé d'explorer la piste de la création d'un centre de santé adossé à l'hôpital.

De nombreuses collectivités (communes, communautés de communes, départements) ont déjà fait le choix de la création d'un centre de santé pour répondre aux besoins de leur population.

Notre association a interpellé à l'automne dernier les élus de la Communauté de Communes Brioude Sud-Auvergne afin qu'ils optent pour une solution analogue. Ils ne se sont pas dits opposés à notre proposition mais dans un premier temps ils ont privilégié d'autres pistes.

Le comité a alors décidé de lancer une pétition auprès de la population afin qu'elle exprime massivement son accord avec la mise en place d'un centre de santé et que cela puisse contribuer à accélérer le processus de décision des élus.

C’est donc avec un grand plaisir que nous saluons la décision forte et financière du conseil communautaire de créer un centre de santé accolé à l’hôpital et une pépinière médicale qui va permettre de créer un lieu pour accueillir des professionnels de santé.

Nous espérons que la région et le conseil départemental, l’ARS vont soutenir l’effort fait par les élus communautaires de Brioude Sud Auvergne. Nous remercions les 2000 personnes qui ont soutenu notre démarche en signant la pétition et nous les informerons sur l’avancée du projet".

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire