Un blessé grave à Tarreyres a nécessité l'intervention d'un hélicoptère du Samu

sam 05/06/2021 - 11:34 , Mise à jour le 05/06/2021 à 11:34

Vendredi soir vers 18 heures, un accident impliquant un véhicule seul à la sortie du village de Tarreyeres a nécessité l'intervention de plusieurs centres de secours pompiers et de l'hélicoptère Hélisa 42 pour transporter un enfant de 4 ans en urgence absolue vers le Centre Hospitalier de Saint-Etienne

Les pompiers ont été amenés à intervenir pour une violente sortie de route survenue à la sortie de Tarreyres sur la RN88 d'un véhicule circulant en direction du Puy-en-Velay vendredi 5 juin vers 18 heures.

Cet accident a conduit à la mobilisation d'un grand nombre de véhicules et d'un hélicoptère selon les témoins riverains.

Quatre personnes se trouvaient à bord du véhicule, un homme de 44 ans, ses deux fils de 22 et de 4 ans ainsi qu'un autre homme âgé lui de 43 ans. Les deux premiers trouvés en état de choc ont été conduits à l'hôpital Emile Roux, mais le jeune enfant, dans un état plus grave a dû être héliporté vers l'hôpital Nord de saint-Etienne.

Des incertitudes sur l’identité réelles du conducteur dues à la fuite d’un des occupants

Les raisons de la sortie de route ne sont pas connues et un doute sur l'identité du conducteur a suscité un temps dans la mesure où l'un des quatre occupants de la voiture avait pris la fuite à  l'arrivée des autorités de gendarmerie.

Ce samedi matin, la lumière semble avoir été faite sur ce mystère. L'homme a été retrouvé un peu plus tard du côté de Montagnac et s'il avait un temps était soupçonné d'être le conducteur, on apprend ce matin que c'était bien le père de l'enfant qui était au volant.

Les raisons de l'ambiguïté semblent tenir au fait que les occupants, tous de nationalité géorgienne, s'exprimaient mal en français.

Les nouvelles de l'enfant sont rassurantes ce samedi, mais on apprend aussi que l'homme qui conduisait ne possédait pas de permis de conduire. On ignore les raisons de la fuite du troisième homme.

 

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire