Un binôme sans étiquette veut dynamiser le Pays de Lafayette

mer 18/02/2015 - 12:52 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

Christian Poulet a 44 ans et réside à Domeyrat. Artiste comédien et membre actif du pays de Lafayette, il est également maire (second mandat) de Domeyrat et vice-président de la communauté de communes du Pays de Paulhaguet. Elisabeth Tixier est architecte libérale installée depuis 12 ans dans sa commune natale, Villeneuve-d'Allier. A 43 ans, elle est très impliquée dans la vie associative locale et a participé à la municipale de sa commune.Le binôme a voulu construire leur équipe " autour de personnes issues de la diversité, sans aucun professionnel de la politique et sans étiquette ". Leurs suppléants sont Loïc Malfant, agent d'assurances de 41 ans qui réside à Saint-Eugénie-de-Villeneuve et Florence Grellier, artisan tapissier de 45 ans qui habite à Blassac.

En connaissance de cause
Ils sont " tous issus de ce territoire et ont fait le choix d'y rester et de s'y investir ". L'équipe déclare : " On connaît les difficultés mais aussi les atouts " du territoire. Tous les quatre, ils souhaitent défendre ce nouveau canton dans toute sa diversité (industries, agriculture, artisanat, commerces, services de proximité, tourisme, histoire, culture et habitants) même si " à ce jour les nouvelles compétences des départements ne sont pas encore définies ".

Encore plus attractif
Le Pays de Lafayette comporte 41 communes, il est très étendu et conjugue paysages faits de monts, de vallées, de plaines et de plateaux pas toujours facile d'accès " mais pittoresques dans une nature préservée ". L'équipe explique : " Il doit être rendu encore plus attractif et vivant être reconnu comme un canton innovant et dynamique : il faut donc travailler ensemble à améliorer les réseaux de communication et de transport, favoriser l’accès aux nouvelles technologies, développer la transition énergétique, travailler à une réelle solidarité territoriale et donner des moyens aux collèges."

Les candidats souhaitent travailler  en complémentarité et en bonne intelligence dans une réflexion globale avec les autres territoires, mais aussi très prochainement avec la nouvelle grande Région Auvergne.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire