Tous

Chaspuzac

Trois associés créeront 100 emplois sur le bassin ponot

ven 27/11/2015 - 13:24 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:37

"LOU, les légumes sans se prendre le chou ! ", c'est la devise de la société Légulice.
Cette dernière va créer 100 emplois à la fin de l'année 2016.
Laurent Wauquiez, député-maire du Puy-en-Velay, a fiérement annoncé la nouvelle ce vendredi 27 novembre lors d'une conférence de presse tenue à proximité du futur emplacement de l'entreprise.

Le champi à toutes les sauces
La zone industrielle de Chaspuzac se pare d'une nouvelle entreprise de qualité. Légulice espère produire 4 500 tonnes de champignons par an avec un site de 2,5 hectares.
En effet, l'entreprise est spécialisée dans la production de champignon -principalement de Paris-, mais elle s'essaye aussi à d'autres légumes et des plats cuisinés. Emmanuelle Roze, associée, explique le fonctionnement de la future structure :


On commence quand ?
L'annonce des emplois est faite, mais le recrutement ne débutera qu'à la fin de l'année 2016. Laurent Wauquiez détaille la procédure.


Quelles compétences ?
Il n'existe plus de ramasseurs de champignons professionnels, l'entreprise formera donc son personnel elle-même. Mais quels sont les profils recherchés ?


----L'entreprise
Légulice est née en avril 2009 avec Emmannelle Roze, Fabrice Chapuzet, son mari et Benoît Roze, son frère. L'entreprise familiale veut miser sur deux choses : les légumes et la grande distribution. Les trois membres de la famille font le pari du champignon origine France et sans pesticide. Elle a ouvert une première champignonnière à Poilley, en Bretagne, en 2015. Là aussi, une centaine d'emplois ont été créés et 60 autres doivent suivre.-----Une situation idéale
A Chaspuzac, la champignonnière sera dotée de douze chambres de culture. Les champignons sont des produits frais, donc ils doivent être livrés rapidement. Pour les trois associés, c'est un avantage d'avoir un pied à terre en Haute-Loire : "Cela va nous permettre de desservir la région Rhône-Alpes et le Sud de la France".
Le député-maire Laurent Wauquiez en profite pour insister sur la proximité des axés (RN 88, 102, A 75) et lance une petite pic politico-stratégique : "Il faudrait faire de la RN 102 une 2X2 voies, mais ça, c'est à régler avec la Région".

Le hasard fait parfois drôlement bien les choses
"On va faire en sorte que le bâtiment sorte en un temps record", déclare Laurent Wauquiez, fier de son oeuvre. En sept mois, il a bouclé le dossier avec son équipe. Une annonce qui tombe à point nommé, à quelques jours des élections régionales.
Hors micro, il conclut à un heureux hasard du calendrier. En enregistrement, il élude complétement la question.


Le bâtiment verra la jour en 2016, à côté de la maroquinerie.

Emma Jouve 

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire