Triste soirée de départs ce soir, au stade Massot, face à la lanterne rouge corse

Par Nicolas Terme , Mise à jour le 26/05/2023 à 22:59

Cette dernière de la saison au stade Massot avait des allures de soirée de départ. D’abord pour Roland Vieira, le coach emblématique des « ciel et blanc » en partance vers de nouveaux défis, mais également pour le club ponot qui faisait, ce soir, ses adieux au National. Une rencontre sans enjeu, entre deux futurs relégués, pour tourner définitivement la page d’une saison galère.

Roland Vieira honoré pour son départ du club du Puy-Foot 43 Photo par Nicolas TERME

Roland Vieira en chiffres :

Arrivé en tant que joueur en 2012, Roland Vieira aura passé 11 ans dans la cité ponote.

Il a remporté deux trophées de championnat de National 2 (2019 et 2022).

En tant qu’entraineur il aura supervisé 306 rencontres pour 43% de victoires, 31% de matchs nuls et 27% de défaites.

Un chapitre de 11 ans se referme derrière Roland Vieira

Après dix saisons sur le banc du Puy-Foot 43, celui qu’on pensait définitivement inamovible va finalement faire ses valises et quitter ce Velay qui l’avait adopté. Ce soir, Roland Vieira a ainsi vécu ses ultimes émotions sur le banc de Massot. Un stade qui l’a vu grandir en même temps que le club, évoluant de la CFA2 à ce championnat de National en passant par les différents exploits en Coupe de France notamment face à Lorient (2021) et Nice (2023). Visiblement usé par cette longue saison, l’ancien joueur du Puy, arrivé en 2012 dans la cité pavée, a pris lui-même la décision, il y a de cela quelques semaines, de se tourner vers de nouveaux défis.  

Un match sans enjeu… pour que le stade Massot dise « au revoir » au National

Ce « pot de départ footballistique » a également été l’occasion pour le public du stade Massot de dire « au revoir » au championnat de National. Au terme d’une saison galère, le Puy-Foot 43 va ainsi devoir redescendre à l’échelon inférieur et redémarrer une nouvelle aventure, en août prochain, en National 2.     
Face à la lanterne rouge du championnat, les corses de Bastia-Borgo également relégués en fin de saison, la confrontation de ce soir ne présentait aucun enjeu sur le papier, si ce n’est celui d’offrir, sur le terrain, une belle sortie à l’entraineur ponot emblématique.

But d'entrée de jeu de Bastia-Borgo par l'intermédiaire de Raphaël Diarra Photo par Nicolas TERME

Les corses emballent directement la partie sur une mauvaise relance ponote...

Malgré l’évidente envie de bien faire, et la volonté de soigner cette soirée de départs, les ponots sont, une nouvelle fois cette saison, trop rapidement menés au score.
Dès la 10ème minute de la rencontre, sur une mauvaise relance de la ligne défensive, le corse Raphaël Diarra vient crucifier, en face à face, le gardien Jonathan Millieras (Le Puy-Foot 43 0 – 1 FC Bastia-Borgo).

…puis se font rattraper par l’inévitable Mohamed Ben Fredj

Acculés dès les premières minutes, les joueurs locaux se mettent déjà à courir derrière le score. Les contre-attaques s’enchaînent alors sous la houlette du jeune Maxence Rivera qui ne ménage pas ses efforts.     
Un petit quart d’heure après l’ouverture du score, une magnifique frappe enroulée de Mohammed Ben Fredj vient enfin libérer le public de Massot et replace Le Puy-Foot dans la partie (Le Puy-Foot 43 1 – 1 FC Bastia-Borgo).    
Au terme d’une première période disputée, les joueurs des deux équipes rentrent au vestiaire sur un score nul mais en ayant prouvé qu’ils n’étaient pas encore partis en vacances. 

Le Puy-Foot surpris dès la sortie des vestiaires Photo par Nicolas TERME

Le Puy-Foot 43 trébuche une nouvelle fois au retour des vestiaires

A l'image de l’entame de ce match, et comme une mauvaise habitude récurrente cette saison, Le Puy-Foot 43 se fait une nouvelle fois surprendre quelques secondes après être revenu sur la pelouse.     
A la 49ème minute, l’attaque corse parvient ainsi à utiliser une nouvelle erreur d’inattention des ponots pour prendre une nouvelle fois l’ascendant (Le Puy-Foot 43 1 – 2 FC Bastia-Borgo).
Acculés, les ponots concèdent même un pénalty dans la foulée à la 52ème minute, heureusement sorti avec classe par le dernier rempart Jonathan Millieras.

Mohamed Ben Fredj remet les pendules à l’heure

Et comme un symbole de toute cette saison, après cette énième erreur d’inattention évitable, c’est encore une fois l’inévitable Mohamed Ben Fredj qui se pare du costume de sauveur. L’un des buteurs les plus prolifiques du championnat, aujourd’hui courtisé en Belgique et par des clubs de Ligue 2, parvient ainsi à remettre Le Puy-Foot sur les bons rails et arrache l’égalisation à la 70ème minute de cette rencontre (Le Puy-Foot 43 2 – 2 FC Bastia-Borgo).

Dans un match longuement disputé, les deux collectifs, pourtant d’ores et déjà relégués, ont joué le jeu jusqu’au coup de sifflet final, profitant ainsi, jusqu’à l’ultime seconde, de leurs derniers pas dans ce championnat de National.  

Le Puy-Foot 43 2 – 2 FC Bastia-Borgo

Le Puy-Foot 43 - Bastia-Borgo le vendredi 26 mai 2023 Photo par Nicolas TERME

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire