Toute la crème des futurs champions de tennis au Chambon-sur-Lignon

mar 10/02/2015 - 17:58 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:32

Comme chaque année, le tournoi international de tennis cadet (15-16 ans) du Chambon-sur-Lignon accueille pendant deux semaines les meilleurs jeunes joueuses et joueurs du monde entier.
Il s'agit d'un des deux plus grands tournois européens 15-16 ans de France, avec Avignon, alors que le tournoi de Paris n'existe plus. Les rencontres se disputent exclusivement sur du GreenSet.

Des préqualifications jusqu'au tableau final, les places sont chères
Pour cette 21ème édition, 81 adolescents et 51 jeunes filles participent déjà aux préqualifications, avec un niveau allant de 15/3 à 1/6. Les quatre meilleurs de chaque catégorie intégreront ensuite, dès samedi, le tableau des qualifications internationales dans des tableaux de 32 participants.
Ces qualifications se dérouleront ce week-end et les quatre meilleurs de chaque catégorie intègreront le tableau final, composé de 32 participants pour les garçons comme pour les filles. Les rencontres du tableau final se disputeront alors la deuxième semaine.

----Notons enfin que l'entrée au domaine du Fraisse est gratuite et que malgré les importantes chutes de neige de la semaine passée, les routes sont tout à fait accessibles. Sur place, il est possible de se restaurer et de venir à la journée.-----Du Chambon-sur-Lignon à Roland Garros
Depuis de nombreuses années déjà, la crème du tennis mondial vient répéter ses gammes au Chambon-sur-Lignon. "Jo-Wilfried Tsonga, Gilles Simon, Richard Gasquet, Gaël Monfils, ce sont tous des joueurs qui sont passés ici avant de briller à Roland Garros", explique André Viallon, le directeur du tournoi international de tennis cadet du Chambon-sur-Lignon, "si je vous donne les noms des joueurs présents cette année, vous ne les connaîtrez certainement pas et pourtant, dans quatre ou cinq ans, ce seront les meilleurs joueurs de France", ajoute-t-il.
Et les filles ne sont pas à la peine non plus, avec notamment Pauline Parmentier ou encore Aravane Rezaï en 2002, qui sont venues échanger quelques balles au Chambon-sur-Lignon. "Le spectacle est garanti, avec les meilleurs joueuses et joueurs de leur âge", conclut André Viallon.

Maxime Pitavy

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire