Tout quitter pour l’amour des chiens

mer 19/02/2020 - 15:49 , Mise à jour le 27/11/2020 à 09:03

Il y a en un an encore, la jeune trentenaire détenait une place en or, à la tête d’un magasin de maroquinerie dans le département de la Loire. « Je vendais des articles chers, fabriqués en Chine par des petites mains, peut-être même des enfants, à des gens qui n’avaient pas forcément les moyens pour se les offrir sans sacrifice financier, partage Raphaëlle Reymond-Barral, à présent cheffe d’exploitation au Domaine des Cigales de Sibérie. J’avais de plus en plus de mal à me regarder dans un miroir sans avoir mauvaise conscience. D’autre part, mes chiens me manquaient terriblement. J’ai décidé alors de combler ma passion et mes valeurs de vie pour en faire mon métier ».

« Nous avions besoin de planter nos racines à un endroit qui signifie quelque chose pour nous »
Au début de l’année 2019, elle et son mari Anthony s’installent alors à Saint-Julien-Molhesabate, entre Saint-Bonnet-le-Froid et Dunières. « Nous avons choisi la Haute-Loire car j’ai beaucoup de famille dans ce département, explique-t-elle. Mon grand-père tenait le bar vers l’église dans le village de Malataverne. Mon mari et moi sommes attachés à cette terre. Dans cette volonté de satisfaire nos valeurs de vie, nous avions besoin de planter nos racines à un endroit qui signifie quelque chose pour nous et qui, en plus, est en adéquation au niveau climatique pour nos chiens. On est à 980 m d’altitude et l’année dernière, nous avons eu jusqu’à 90 centimètres de neige ».

----La Pintade des neiges
Le samoyède est une race de chien nordique originaire de Russie européenne et de la Sibérie occidentale. Il se caractérise par son célèbre sourire et une épaisse fourrure blanche. Il est surnommé « La pintade des neiges » du fait de son entrain à aboyer souvent pour manifester toutes sortes d’émotion. Une femelle peut peser jusqu’à 22 kg pour 53 cm de haut. Un mâle atteindra 30 kg et 57 cm de taille maximale. Son espérance de vie est comprise entre 11 et 13 ans. En ce qui concerne le budget croquette, il faut compter environ 35 euros tous les mois.-----Entre chiens de traîneaux et laine de samoyèdes
Le couple possède actuellement neuf samoyèdes type ours qui évoluent dans trois hectares de nature et 200m² d’habitation rien que pour eux. « Nous proposons plusieurs activités comme la course en chien de traîneaux toute saison, le cani-VTT ou la cani-randonnée, détaille Raphaëlle Reymond-Barral. Nous accueillons des groupes pour leur partager notre amour des samoyèdes et leur faire découvrir la qualité de cette race de chien. On leur montre aussi les caractéristiques des poils des samoyèdes, un poil très chaud et imperméable qui peut se transformer en laine et en isolation. On le compare souvent au poil de l’alpaga ».

Cinquante petits samoyèdes vendus à travers l’Europe
Mais l’activité principale du Domaine des Cigales de Sibérie est l’élevage et la vente des chiens. « Depuis que nous nous sommes installés, nous avons vendu une cinquantaine de chiots, confie Raphaëlle Reymond-Barral. Nous avons des demandes en Amérique ou en Chine, mais nous n’envoyons pas dans les continents où il y a besoin d’un transport par avion, simplement à cause des conditions de transport qui ne nous conviennent pas par rapport aux conforts des bébés. Le plus loin que nous ayons fait est la Suède ».

Vendu entre 900 et 2 500 euros
Un samoyède pure race est vendu 1 400 euros au Domaine des Cigales de Sibérie. « Les gens vont trouver tous les prix dans le commerce, prévient-elle. Pour du non LOF (non inscription à Liste des Origines Françaises, NDLR), les prix peuvent commencer à 900 euros. Et certains éleveurs vont proposer du pure race à 2 500 euros. J’ai fait le choix de rester sur une moyenne, toujours pour suivre le sens de mes valeurs. C’est-à-dire être dans quelque chose de clair et de respectable autant pour mon métier-passion que pour l’investissement que va mettre l’adoptant ».

----Le Domaine des Cigales de Sibérie a son site internet où toutes les coordonnées y sont répertoriées. L'exploitation est implantée à Saint-Julien-Molhesabate.-----Le chien des enfants
D’après Raphaëlle Reymond-Barral, « le samoyède est l’une des races de chien les plus anciennes, presque primitive. Il y a des centaines d’années, c’était un chien qu’on surnommait la nounou dans les tribus sibérienne. Il servait à garder les enfants, réchauffer la yourte, les protéger contre un ours ou un prédateur éventuel, jouer avec eux. Ils ont une intelligence émotionnelle qui est très forte en particulier avec les plus jeunes. Ce n’est ni un chien d’attaque, ni un chien de défense. Il s’adapte très bien à la vie qu’on va lui donner comme être un chien de canapé ou un chien de compétition. » De ce fait, il n’y a pas de profil type même si c’est le chien des enfants par excellence. Raphaëlle Reymond-Barral et son mari sont actuellement en attente d’un agrément pour classer leur site ICPE (Installation Classée pour la Protection de l'Environnement). « Normalement, dès l’année prochaine, on devrait également augmenter le nombre de samoyèdes de notre meute, précise-t-elle. Ainsi, nous pourrons développer d’autant plus certaines activités comme celle des chiens de traîneaux ».

Nicolas Defay

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire