Tous à Massot pour conduire Le Puy foot en N1

ven 24/05/2019 - 12:39 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:57

La tribune du stade Massot est encore en travaux mais "on laissera entrer tout le monde", nous assure Christophe Gauthier, président du Puy Foot 43, à deux doigts d'écrire une des plus belles pages de son histoire.
Comme depuis plusieurs mois, des bancs seront installés le long de la main courante "pour accueillir un maximum de supporters" et le président de rappeler : "l'entrée est gratuite".

"Ils ont toute les cartes en main pour faire rêver la Haute-Loire"
Celui qui était dans les tribunes du stade Loujniki de Moscou le 15 juillet dernier, lors du sacre et de la deuxième étoile des Bleus en Russie (voir ici la fête au Puy), sera également à Massot ce samedi soir : Raymond Fournel, Président du district, y croit dur comme fer. "Il faut une locomtive dans ce département et on l'a, j'ai confiance en cette équipe", ajoute-t-il.
Pour lui, une victoire face à Blois samedi soir serait "une juste récompense pour les efforts fournis par la direction, le staff et les joueurs" et une montée en N1 serait "formidable pour le Puy, qui va pouvoir dès la saison prochaine bénéficier de ses nouvelles infrastructures".

Le Puy en N1 serait "plus attractif [...]et ça va tirer tout le monde vers le haut"
Avec une montée en N1, le Puy foot changerait de dimension car il y a une grosse différence avec la N2, notamment le fait d'avoir une poule unique, de bien plus gros budgets à gérer et d'être l'antichambre du monde professionnel. "Si le Puy évolue en N1, il sera plus attractif pour faire venir de nouveaux joueurs et ça va tirer tout le monde vers le haut", estime le Président du district de Haute-Loire, "ce serait bénéfique pour tout le football amateur du département".
Reste maintenant à valider le ticket pour la N1 sur la pelouse du stade Massot ; "on espère que Maurice Bouquet (ndlr : ancien joueur du Puy foot et aujourd'hui entraîneur de Blois) sera clément face à nous", plaisante-t-il, "mais surtout que le stade sera plein et que ce sera une grande fête. Le foot départemental en sortira grandi".

La victoire, rien que la victoire
Attention tout de même à ne pas se faire submerger par l'émotion : un autre résultat qu'une victoire plongerait les Ponots dans l'incertitude des résultats des Herbiers et dans une moindre mesure d'Andrézieux (tous deux à deux points du Puy mais Andrézieux avec une différence de buts défavorable).
Blois est également la meilleure attaque de ce championnat, avec 43 buts marqués. S'ils ont longtemps été dans la course à la montée, ils n'ont plus rien à jouer ce samedi. C'est aux joueurs du Puy foot maintenant d'enfoncer le clou pour écrire une page de l'histoire du club.

Maxime Pitavy

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire