Tous avec le COP rugby ce week-end !

ven 25/05/2018 - 13:50 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:52

Les deux équipes qui se rencontrent en 16èmes de finale sont issues de la même poule de Fédérale 3 et Rilleux-la-Pape (2ème) a terminé devant le XV vellave (4ème) lors de la saison régulière.
Lors de leurs confrontations directes, les deux équipes se sont imposées à domicile : d'abord 33-13 pour Rilleux-la-pape en septembre dernier, puis une victoire 22-16 au stade Lafayette en janvier dernier.

Les cartes en main pour se qualifier
Si atteindre les phases finales de Fédérale 3 était l'objectif annoncé dès le début de la saison, les joueurs de Jean-Sébastien Bignat ont pris goût aux victoires et commencent à rêver à quelque chose de plus grand, après une qualification obtenue sans trembler à Auxerre au tour précédent et une saison bouclée en beauté au stade Lafayette dimanche dernier, avec une victoire (19-16) pour le match aller des 16èmes de finale. Un stade qui s'est transformé en véritable forteresse infranchissable cette saison puisqu'aucun adversaire ne s'y est imposé. 
Avec les  trois points d'avance du match aller, les Ponots ont une mince avance et les cartes en main pour se qualifier : "nous n'avons rien à perdre, on a fait une superbe saison", témoigne le Président Gérard Roméas, "et il faudra la même conviction et la même détermination qu'à Auxerre pour se qualifier".

Pour le club, l'opportunité "de changer de dimension"
La Fédérale 2, ce serait "le niveau le plus haut atteint", selon Gérard Roméas, après l'épopée des rouge et noir dans les années 80 en Division 2, à une époque où le rugby n'était cependant pas tout à fait le même sport qu'aujourd'hui. Pour lui, une montée "permettrait de changer de dimension", avec une qualité technique et physique supérieure, un jeu plus rapide et surtout un certain nombre de professionnels dans les effectifs.
"Si on monte, il nous faudra des renforts et il faudra l'appréhender le plus vite possible pour ne pas redescendre tout de suite", ajoute-t-il, "il faudra réfléchir à quelles lignes renforcer en priorité mais pour l'instant, on se concentre sur le match de dimanche".

Trois bus de supporters
On estime que 55 à 75 personnes peuvent entrer dans chaque bus et le COP rugby devrait en acheminer trois jusqu'au stade de Rilleux-la-Pape, dans la métropole lyonnaise.
Pour le détail des inscriptions, il faut se dépêcher et les infos sont à retrouver ci-dessous : 


Un XV ponot presque au complet
Pour ce match, le XV ponot pourra compter sur le soutien de ses supporters et du retour de Thibaut Vernet, le buteur maison absent au match aller. Seule ombre au tableau : la suspension (deux cartons jaunes) de Mamadou Koita, en deuxième ligne. "Mais le COP rugby, c'est tout un groupe et Jean-Sébastien trouvera des solutions", prophétise le Président.
En face, il faudra se méfier de la ligne de trois quarts qui est assez performante ainsi que du buteur rhônalpin. Éviter des fautes aux abords des 22 mètres sera essentiel, surtout que l'arbitre pourrait plus facilement siffler pour les locaux. "On aura notre carte à jouer", conclut Gérad Roméas, "il faut aussi un petit coup de pouce pour passer, alors il faut y croire et puis on a le soutien des supporters, quand on voit que le Puy se mobilise, ça nous donne des forces".

Maxime Pitavy

>> Pour aller plus loin : 

Zoomdici avait consacré un repotage vidéo lors d'un entraînement où le coach, les joueurs et le Président avaient été rencontrés en amont du barrage aller au tour précédent, face à Auxerre.

Zoomdici et RCF Haute-Loire avaient reçu le Président Gérard Roméas dans l'émission Le Scan en avril 2015, alors que le COP venait de valider son retour en Fédérale 3.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire