Tournoi Brin de Football : 340 jeunes joueurs pour une même passion

jeu 29/05/2014 - 21:23 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:21

C'est sous le soleil que près de 340 jeunes sportifs ont été réunis autour de leur passion commune : le football. À quelques semaines de la Coupe du Monde, les footballeurs amateurs ont tout donné pour atteindre la plus haute place possible au classement.

D'ici et d'ailleurs
Deux catégories étaient conviées : les U11 et les U13. En U11, ce sont 17 équipes qui ont fait le déplacement contre 15 en U13. Les clubs altiligériens ont bien sur participé mais pas seulement, des équipes de la Loire et du Puy-de-Dôme étaient aussi de la partie.

Pour l'amour du football
Jean-Charles Pradier, organisateur et entraîneur des équipes U11 et U13 ponotes nous a expliqué : " Depuis quelques années le tournoi n'avait plus lieu mais nous avons voulu le remettre au goût du jour pour refaire vivre le complexe sportif et pour que les jeunes puissent s'amuser tous ensemble ". Il tient à ajouter : " Il faut remercier la Mairie du Puy pour la mise à disposition des infrastructures du stade Charles Massot ".
Une cinquantaine de bénévoles ont contribué au bon déroulement de la réunion sportive. Différents rôles étaient à prendre : à la buvette, au stand photo ou encore sur le terrain en qualité d'arbitre.

Jeunes et motivés
Les footballeurs bien qu'âgés d'un peu plus d'une dizaine d'années n'en ont pas moins le sens de la compétition. Dyllan, 13 ans, nous a d'ailleurs confié avec déception : " Ce matin, on a gagné quelques matchs mais là, on vient de se faire battre par une équipe de filles... C'est un peu la honte ".
En fin d'après-midi, la finale U13 entre Blavozy/Saint-Germain et Andrezieux s'est soldée par une victoire ligérienne 1 à 0. En revanche, la finale U11 a vu s'affronter...les deux équipes du Puy. Jean-Charles nous a fièrement annoncé : "Je ne peux pas donner de gagnant, je suis l'entraîneur des deux équipes. Ils ont tous très bien joué et ont tous gagné ".
Et quand nous lui demandons s'il pense reconduire l'évènement, sa réponse est sans ambiguïté : " Oui, évidemment ".

E.J. 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire