Toujours plus de 4G dans les campagnes

Par NDe dim 31/01/2021 - 15:00 , Mise à jour le 31/01/2021 à 15:00

Le marathon se poursuit pour couvrir l’Hexagone d’antennes 4 et 5G. 593 nouveaux sites de téléphonie mobile sont encore à construire cette année pour suivre ce programme baptisé New Deal Mobile. La Haute-Loire n’échappe pas au déploiement numérique.

« La crise sanitaire que nous vivons a plus que jamais rendu le numérique indispensable à notre quotidien et a exacerbé la nécessité de l’accès numérique pour tous. Le Gouvernement se mobilise pour faire de l’accès de tous aux infrastructures et aux usages du numérique une véritable politique publique déployée sur l’ensemble du territoire ». Ce sont par ces mots que commencent une communication de l’État pour expliquer le déploiement des antennes 4G et 5G à travers le pays.

24 mois pour couvrir la France

Depuis la mi-décembre 2020, 593 nouvelles zones jusqu’alors non ou mal couvertes en téléphonie mobile ont été dévoilées par deux arrêtés ministériels. Selon le secrétaire d’État Cédric O, l’objectif est de faire en sorte qu’aucun Français ne soient dépourvus des possibilités du numérique. Les quatre opérateurs Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange et SFR devront fournir une couverture étendue 4G au plus tard dans les 24 mois.

445 nouveaux sites pour la grande Région en 2021

Ces nouveaux lieux d’implantations viennent ainsi s’ajouter aux 2 066 sites prioritaires déjà identifiés depuis 2018. En totalité, ce sont 2 659 sites s’inscrivant dans le cadre du New Deal Mobile. En trois années, plus de 500 nouveaux pylônes ont été mis en service. Concernant la région Auvergne-Rhône-Alpes, 445 nouveaux sites mobiles sont à déployer en 2021 par les opérateurs. 42 sites mobiles sont déjà en service. 76 sites supplémentaires seront définis en complément.

Les sept prochaines communes du département à recevoir son pylône 4G

Pour la Haute-Loire, les communes et secteurs concernés pour les prochaines actions du New Deal Mobile sont les suivantes :

  • Grazac pour couvrir la Via Fluvia, la Chapelette et le secteur de Versilhac
  • Le bourg de Thoras
  • Mézères et les secteurs de Chalendar, Vioches et Planèze
  • Yssingeaux afin de déployer la 4 G à Champblanc et Chazeaux
  • Rauret pour les zones de la Joncherette et Jonchères
  • Saint-Maurice-de-Lignon pour couvrir Le Prè et les Esclunes
  • Et Saint-Vénérand/Saint Christophe d’Allier pour alimenter le bourg de Saint-Vénérand et Le Ménial

Environ 800 relais installés chaque année

Le but final du Gouvernement avec le dispositif du New Deal Mobile est de quadriller étroitement le territoire français. Ainsi chaque opérateur a l’obligation, à terme, d’installer 5 000 nouveaux sites à un rythme de 600 à 800 par an. Une fois une zone retenue et publiée au sein d’un arrêté ministériel, les opérateurs ont 24 mois maximum pour apporter la couverture mobile permettant l’accès internet par le biais de la 4G.

Le New Deal Mobile dans une vidéo tournée en Haute-Loire (intervention, entre autres, de Michel Arcis, maire du Monastier-sur-Gazeille)

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire