Tous

Saugues

Tom & Lou partent faire le tour du monde à vélo

sam 12/10/2019 - 18:08 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:59

Tout vendre pour partir sans se retourner
Nous avions rencontré Adélie en décembre 2018 et le projet initial était le suivant : "Nous n'avons pas de route tracée, nous avancerons au ressenti avec une direction au départ : l'Europe de l'Est." - dixit Adélie, la mère de cette tribu de voyageurs du Puy-en-Velay. Leur objectif initial ? Partir au plus vite : "Idéalement cet été (2019)".
Leur projet de départ à retrouver ici :  Parents nomades : une famille ponote quitte tout.
Et puis, les choses ont évolué, les parents s'étant mariés au cours du mois de juillet et la partie administrative a finalement pris un temps démesuré. "Nous avions des tas de trucs à faire avant, en plus du mariage, je devais vendre mon entreprise et la transmission a pris du temps", explique Sébastien. Les aléas de la vie courante leur ont fait perdre 5 mois sur le timing de base mais c'est très positif pour eux, ils ont pu affiner le projet, le faire mûrir.
Direction l'Asie !
L'hiver approchant , le projet d'Europe de l'Est n'est plus adapté, la famille sait retomber sur ses pattes et trouver des solutions. Au menu pour le départ : Le Maroc pendant 3 mois, un pays chaud où débuter... ou plutôt : "reprendre" le vélo (qu'ils ont abandonné depuis quelques mois - nous ont-ils confié). Ils n'ont, pour le reste de l'expérience, pas de dates précises à tenir mais des destinations coup de coeur à découvrir : Le Népal, l'Inde et la Mongolie qui représentent le top 3 des parents. Pays auxquels ils vont peut-être devoir renoncer ou s'en détourner selon les risques. "Le trajet sera conditionné par les événements politiques", précise Sébastien, "En Turquie, par exemple, ce n'est pas le moment d'y aller puisque le pays est en conflit" - "On trace où il n'y a pas de risques", explique le père de la tribu. 
Nomades "à la roots" mais pas trop quand même
La famille va prendre la route avec d'un côté un tandem et de l'autre, pour la plus grande, un vélo accroché au vélo du papa, déclipsable si besoin. Il auront tous des sacoches sur les côtés et derrière les vélos où seront emportés 10KG pour chacun. 10 KG c'est un maigre confort mais les enfants (comme les parents) ont su faire le tri pour ne prendre que l'essentiel : les tentes, la pharmacie mais aussi quelques effets personnels qui leur tiennent à coeur à savoir le doudou de Tom - 3 ans , certains livres et des crayons. En stratèges, les parents ont pris soin de photographier les livres préférés de leurs enfants pour pouvoir faire la lecture et ce, même à l'autre bout du monde. Car oui; la famille est partie avec son lot d'ordinateurs... ----La famille est à suivre sur : parentsnomades-----
Garder le contact avec les écoles des enfants
Les écoles des enfants soutiennent la famille dans cette expédition, à savoir le collège Lafayette et l'école des Fraisses. La plus grande, Lou, âgée de 10 ans, va tenir une chronique dans le journal de l'école et mener des actions avec la section Croix-Rouge de son établissement. Et le petit, Tom, va échanger photos et vidéos, il enverra régulièrement des cartes postales à sa classe pour garder le contact et faire découvrir son expérience. Un vrai plus pédagogique pour les enfants restés au Puy qui découvriront à travers les yeux de Tom les pays du monde.
Top départ samedi 12 octobre au petit matin
C'est du Puy que partent les quatre membres de cette famille pour se diriger sur les petites routes de Haute-Loire - direction Sète en passant par Langogne. "Avec nos vélos nous ne passerons pas par les chemins, mais plutôt par les petites routes" détaille la famille. "En tout cas nous avons hâte et plus rien de nous retient ! " s'impatientait Sébastien à quelques heures du départ.
A.M.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire