Tiers-lieu : ni bénévoles, ni bénéficiaires mais tous contributeurs

dim 17/06/2018 - 16:24 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:52

Un projet d’aménagement des locaux de l’antenne de la Croix Rouge Française (CRF) du Puy court depuis plus de deux ans. Il s’agit de réhabiliter les garages qui se trouvent en contrebas du bâtiment dédié à l’accueil des bénéficiaires, avec un prolongement de l’espace jusqu’au portail. Si les travaux tardent à démarrer, du côté de la CRF, on sait déjà ce qu’il adviendra de ce nouvel aménagement : un lieu d’échanges, de loisirs mais aussi d’apprentissage pour tous dans le cadre de la mise en place d’un tiers-lieu, une expérimentation lancée au national par l’organisation humanitaire.
Qu’est-ce qu’un tiers-lieu ?
Un tiers-lieu, c’est un espace dédié à la vie sociale de la communauté. Physique ou virtuel, cet espace multi-usages, ouvert à tous, permet à des publics d’ordinaire séparés de se rencontrer et de partager des activités pérennes ou ponctuelles. C’est un lieu collaboratif, de services, de partage et d’échange, dans lequel s’inscrit la logique du pair à pair : l’usager est un contributeur. Exit donc la relation de bénévoles à bénéficiaires.
Des réunions de réflexion
L’idée est lancée mais reste à en définir le cadre. Et ce cadre fera l’objet de réunions de réflexion, sept en tout, auxquelles le plus grand nombre est invité à participer. « Ce n’est pas un projet signé la Croix Rouge. D’ailleurs le nom de ce lieu sera choisi lors des réunions. Nous souhaiterions que d’autres organisations solidaires et humanitaires se joignent à cette expérimentation. Le Secours Catholique est d’ores et déjà partant » affirme Chantal Badiou, bénévole et responsable de la distribution alimentaire à la CRF du Puy. Au-delà des associations, toute personne désireuse de partager un savoir-faire ou simplement un peu de son temps, sera la bienvenue.

La première réunion aura lieu le mercredi 27 juin 2018, à partir de 18 heures au Fab’Lab du Pensio, 1 rue du Pensionnat Notre Dame de France au Puy-en-Velay.
Plus d'informations sur l'événement Facebook de cette réunion d'échange.
Stéphanie Marin

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire