Tous

Chadrac

Thomso, gentleman rasta à l'affiche d'Altilive ce samedi

mer 29/03/2017 - 21:45 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:45

Thomso, alias Thomas Kanfoudy, c'est un de ces surnoms qui vous suivent toute une vie, « à mes débuts, en 2002, j'ai commencé dans l'idée de jouer solo, se souvient-il, j'ai rassemblé quelques musiciens, sous ce pseudo, puis en fait on était plutôt un groupe... Mais le nom Thomso est resté »
Thomas est né au Sénégal, il a vécu quelque temps au Puy-en-Velay, puis c'est à Clermont-Ferrand que son projet musical a vraiment vu le jour.

Du piano à la guitare
« Il y a très longtemps que je fais de la musique, je suivais les cours au conservatoire, au Sénégal. D'abord le piano, mais quand j'ai essayé la guitare, avoue-t-il, je n'ai pas pu résister… Comme je chante, cet instrument est idéal pour s'accompagner. »
Ses goûts musicaux ? « Ils sont très variés, bien sûr très influencés par la musique africaine, explique Thomso, mais je suis tout autant à l'aise dans d'autres styles que le reggae. Par exemple, je joue dans un autre groupe qui fait du jazz et aussi avec une formation plutôt dans le style électro. »
Thomso a sorti quatre albums, le dernier en date, Capital, est sorti début 2016. La chanson titre a fait l'objet d'un clip, réalisé par Vincent et Eric Violon, en 2016 également.

Des paroles et des actes
A la Couveuse de Chadrac ce samedi 8 avril pour la dernière soirée de l'Altilive 2017, Thomso va encore joindre la parole de ses chansons - empreintes d'humanisme, de justice et de fraternité - aux actes : « J'ai décidé d'inviter sur scène un musicien ivoirien au moins aussi célèbre qu'Alpha Blondy là-bas, Serges Kassy qui sera à l'affiche en même temps que nous. Il paie cher son soutien à Gbagbo aux élections de 2010, rappelle-t-il, il est aujourd'hui réfugié en France et même si je n'ai pas forcément les mêmes idées que lui, ce n'est pas une raison pour qu'il ne puisse pas s'exprimer et encore moins bien sûr pour qu'on cherche à l'éliminer.» Gentleman rasta, un prochain titre de Thomso ?
En tout cas, côté projet, c'est plutôt fourni dans son agenda, avec notamment « deux idées d'albums, avec des invités, l'un dans le style reggae et l'autre plutôt afro-beat. »
En attendant, Thomso donne rendez-vous au public, ce samedi 8 avril, dans le cadre d'Altilive (voir le programme), à la Couveuse/MPT de Chadrac.

J.J.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire