Théâtre Mayapo : une nouvelle saison sur fond d'incertitude

jeu 27/09/2018 - 16:42 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:54

Comme chaque année, la programmation du Théâtre du Mayapo du Puy-en-Velay met sur le devant de la scène des troupes altiligériennes. Pas question pour autant de fermer la porte aux autres compagnies. "Moi, Dian Fossey", un spectacle venant de Paris sera donc joué par Stéphanie Lanier, le vendredi 16 novembre 2018 à 20h30. La compagnie lyonnaise Au Bon Guignol viendra plusieurs fois dans l'année pour raconter les différentes péripéties de Guignol.

Pour cette nouvelle saison [retrouvez le programme complet en cliquant ici], le Théâtre du Mayapo conserve les fondamentaux : lectures de Pierre Presumey, spectacle pour adultes une fois par mois, jusqu'à deux pour le jeune public ; des animations pour très jeunes enfants en bibliothèque, en crèche, etc. Mais aussi deux festivals : "Au fil de la marionnette" et "Grains de Scène", des ateliers théâtre pour tous à partir de 6 ans animés par deux intervenantes (lundi de 17h30 à 19h pour les 6-10 ans, mardi de 18h à 20h pour les 13-18 ans, jeudi de 17h30 à 19h pour les 10-12 ans et 19h30 à 21h30 pour les adultes). Quelques nouveautés sont également à noter dont des changements d'horaires. Les spectacles jeune public du mercredi seront désormais programmés à 10h30 et 14h30, la représentaion de 16h30 a donc été supprimée. Les spectacles adultes quant à eux seront joués le dimanche à 17h au lieu du vendredi soir.


"Un bâtiment dégradé"
Et pour l'heure, tous les spectales (sauf dans le cadre du Festival international Grains de Scène qui aura lieu du 21 au 26 mai 2019 au centre Pierre Cardinal du Puy) seront à découvrir sur les bancs de l'ancienne école désaffectée de la rue du Bessat. Ceux qui ont suivi l'affaire depuis le mois de novembre 2017 savent où cette dernière phrase va nous mener. Pour les autres, un rapide récapitulatif s'impose. En novembre 2017 donc, l'équipe du Mayapo s'inquiétait pour l'avenir du théâtre après avoir appris que la convention d'occupation des locaux rue du Bessat ne serait pas renouvelée une fois arrivée à échéance en juin 2019. En effet, la Ville du Puy propriétaire du bâtiment, qui logait l'association à titre gratuit, souhaite s'en séparer : "nous sommes sur un bâtiment dégradé, pour lequel, s'il fallait le remettre à niveau, nous devrions engager beaucoup de frais. Nous avons donc fait le choix de le vendre", avait commenté l'adjointe à la vie culturelle, Huguette Portal.

>> A lire : Le théâtre du Mayapo cherche un nouveau local
"Ils ne nous mettront pas dehors"
Une situation compliquée pour l'association qui, à ce jour, ne sait toujours pas où elle va atterrir. "Lors du Carrefour des associations, monsieur le maire et Laurent Wauquiez nous ont affirmé avoir une piste concernant un local pour refaire un théâtre de poche. Mais nous n'en savons pas plus, a expliqué Brigitte Barrier. Si jamais ça ne fonctionne pas, ils ne nous mettront pas dehors, nous repartirons pour une nouvelle saison dans ces locaux." Toujours à titre gracieux, enfin presque, puisque depuis février 2018, l'association verse une participation aux frais à la Ville du Puy d'un montant de 98€ par mois.

>> A lire aussi : Mayapo : "Nous avions le sentiment de coûter trop cher"
En 2017, le festival Grains de Scène a enregistré un déficit de 1 000€
De son côté, l'équipe du Mayapo cherche des solutions, "mais on n'a pas les moyens de payer un loyer pour un local. Nous avons fait des appels aux mécènes mais ça ne donne rien", se désole la directrice artistique. Il faut dire que depuis quelques années, le montant des subventions attribuées à l'association ne cesse de diminuer. L'Agglo du Puy, par exemple, aidait le festival international Grains de Scène à hauteur de 8 000€ il y a encore cinq ans. Le montant de la subvention est actuellement de 6 300€. Un manque à gagner pour ce festival qui l'an passé a enregistré un déficit de 1 000€.

Sans tomber dans le mélodrame, tout cela cumulé plonge l'association dans l'incertitude quant à son avenir.
Stéphanie Marin

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire