Tempête : l'électricité rétablie partout en Auvergne

sam 04/02/2017 - 16:23 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:44

Le point dimanche à 18h30 :

La cellule de crise mise à place vendredi en fin de journée à la direction régionale Auvergne d’Enedis a été levée dimanche en fin de  journée. L’électricité est revenue dans tous les foyers auvergnats hormis des incidents courants non liés aux dégâts causés par la tempête Leiv.
Quinze groupes électrogènes sont posés et les équipes Enedis ont désormais quelques semaines de travail pour réparer l’ensemble des dégâts qui ont affecté le réseau électrique auvergnat ces derniers jours.

Le point dimanche à 9 heures :

Si la tempête Leiv a surtout fait des dégâts sur la façade ouest du pâys, l'Auvergne n'a pas non plus été épargnée. A midi ce samedi, on dénombrait 20 000 foyers auvergnats privés d'électricité, dont 4 500 en Haute-Loire. A 16h, on en recensait plus que 1500 (essentiellement au nord du département) et 12 000 en Auvergne. A 19h, ils n'étaient plus que 200 (essentiellement sur la commune de Saint-Vert, au Nord-Ouest de La Chaise-Dieu) pour un total de 3 000 foyers auvergnats.

Les foyers encore privés d'électricité ce samedi soir devront attendre dimanche matin. De nouveaux moyens seront mobilisés dès 7h30 avec la mise en place de groupes électrogènes et la mobilisation des entreprises partenaires.
"Tous les moyens seront mis en œuvre demain pour permettre à chaque foyer auvergnat d’avoir de l’électricité dans la journée, ceci sous réserve de nouveaux aléas climatiques", assure le service communication dans un communiqué de presse adressé à notre rédaction.
Plus de 150 salariés d’Enedis sont opérationnels sur l’ensemble de la zone touchée, la majorité des techniciens est mobilisée sur le diagnostic des lignes et la réalisation des manœuvres pour réalimenter le maximum de foyers.

Les premières réparations freinées par les conditions climatiques
A midi ce samedi, on dénombrait 20 000 foyers privés d’électricité sur l’Auvergne. La tempête a déjà provoqué de nombreux dégâts sur le réseau de distribution d’électricité. D’importants moyens sont mobilisés.
Les conditions climatiques continuent toutefois à se dégrader, rendant complexes les phases de diagnostics et les premières réparations.

La Haute-Loire particulièrement touchée
Ce samedi midi, les quatre départements de feu la région Auvergne étaient touchés et le nombre de foyers privés d’électricité se répartissaient comme suit :
- Allier : 3 000
- Cantal : 500
- Haute Loire : 4 500
- Puy de Dôme : 12 000

"Les fils tombés à terre sont dangereux, il ne faut en aucun cas tenter d’y toucher"
Des groupes électrogènes sont en cours d’approvisionnement et les entreprises partenaires renforcent également leur mobilisation. 
Enedis invite à "une grande prudence lors de l’utilisation de groupes électrogènes" et rappelle instamment que "les fils tombés à terre sont dangereux, il ne faut en aucun cas tenter d’y toucher".

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire