Températures caniculaires : le plein aux sports d'hiver !

ven 22/02/2019 - 16:53 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:56

"On a vraiment beaucoup de monde sur le village des Estables depuis le début de la semaine", nous répond à l'office de tourisme Mézenc Loire Meygal, "il y a une très grosse fréquentation, même dans les commerces et les restaurants". Une population composée de moitié environ par des touristes, les locaux étant également très présents.
Il faut dire que les conditions sont optimales entre le bon enneigement de la station (de 80 à 150 cm de hauteur de neige, huit des neuf pistes sont ouvertes), des routes dégagées et surtout une météo idéale en cette période de vacances scolaires, proche des conditions de ski printanières.

Hébergements et cours de ski complets
A mi-parcours de ces vacances scolaires, difficile de dresser un premier bilan mais on peut d'ores et déjà dire que les hébergements (un peu plus de 1 000 lits) sont tous complets pour les deux semaines. Idem pour les cours à l'école de ski (il faut s'inscrire sur liste d'attente).
"Ça marche du tonnerre", se félicite Christophe Galland, pisteur secouriste et directeur adjoint de la station altiligérienne, "on a une fréquentation excellente".

La barre des 1 400 forfaits quotidiens dépassée
Une telle fréquentation que dimanche dernier, la barre des 1 400 forfaits quotidiens a été dépassée, plafond (rarement atteint) à partir duquel les organisateurs cessent de vendre des forfaits, au risque de saturer les pistes et provoquer de longues files d'attente.
Car c'est l'un des points forts des Estables : une petite station, familiale, avec des pistes accessibles aux débutants et aux familles. Le tout à un tarif très attractif (15 € la journée, 65 € la semaine).

"Le meilleur créneau, c'est entre 10h et 15h"
Si le soleil contribue fortement au succès de cete première semaine, revers de la médaille, il risque aussi de détériorer les conditions de ski, au point peut être de fermer d'autres pistes la semaine prochaine. "Le meilleur créneau, c'est entre 10h et 15h", nous confie une famille du bassin du Puy, composée de deux enfants de 4 et 8 ans, venue s'essayer au ski ce jeudi, "mais c'est aussi là qu'il y a le plus de monde".
Pas de quoi s'affoler non plus, avec maximum dix minutes d'attente au pied des remontées mécaniques et "avec ce beau soleil, on est plus patients", s'amuse le père de famille. Il n'a en revanche pas l'intention de rester skier en fin d'après-midi car "la neige devient un peu lourde et c'est pas l'idéal".

"Il commence à y avoir des percées en haut, et par endroit, ça commence à griser en bas"
"Le soleil, c'est un ingrédient indispensable pour une saison réussie", nous explique le directeur adjoint de la station, "même si ça fait un peu fondre la neige, on s'adapte et tout se passera bien la semaine prochaine aussi". Il faut dire qu'après les très grosses chute de neige de ce début d'année, on pensait que la station aurait de la neige pour toute la saison. Mais le redoux de ces derniers jours menace ce fragile équilibre hivernal.
"On avait une petite couche et on avait mis en marche les canons à neige sur la partie basse", détaille Christophe Galland, "puis on a eu de très grosses chutes de neige". Sur la partie haute, il en reste encore beaucoup et seule la piste noire est fermée pour l'instant. "Il commence à y avoir des percées en haut, et par endroit, ça commence à griser en bas. Mais on en aura encore bien assez cette semaine", conclut-t-il plein d'espoir.

Maxime Pitavy

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire