Tous

Brioude

TDF : Bardet a fait rêver la Haute-Loire

dim 27/07/2014 - 22:17 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:23

Romain Bardet, l'enfant prodige de Brioude, achève ce Tour de France à la 6ème place au classement général. Il y a un réel progrès depuis l'année passée, où il s'était claissé à la 15ème position. Mais le jeune cycliste a joué de malchance ces derniers jours. 

Concours de mauvaises circonstances
Dans les Pyrénées, Romain Bardet a perdu sa 3ème place et son maillot blanc à cause d'un coup de fatigue à 22 kilomètres de l'arrivée de la 16ème étape. Il a d'abord chuté à la 5ème place, puis à la 6ème, suite à une crevaison, avec un écart de deux petites secondes seulement avec Tejay Van Garderen à l'occasion du contre-la-montre entre Bergerac et Périgueux.

Une légende altiligérienne
Pour son club de coeur, le  Vélo Sport Brivadois, Romain Bardet reste un véritable héros. George Vidal, le Vice-président de ce club, nous a confié : " Il a fait un superbe parcours, c'est vraiment dommage qu'il ait eu quelques pépins et une crevaison. Mais au club, tout le monde parle de lui, encore plus pendant le tour de France, c'est vrai ".  Il nous explique quel est son meilleur moment : " C'est quand il a mis le maillot blanc pour la première fois mais aussi la descente qu'il a fait à près de 90km/h malgré la fatigue ".

" Il écoute ce qu'on lui dit "
Face à certaines critiques qui jugent que Romain Bardet n'est pas assez expérimenté pour se faire une place sur le podium, le Vice-Président répond : " Il manque peut être d'initiatives. On le voit, quand il est dans une échappée, il regarde toujours derrière lui. Mais, il est possible que son directeur sportif ne lui ait pas donné l'autorisation d'attaquer, et Romain a l'habitude d'écouter ce qu'on lui dit ".

Calme dans la vie, il se transforme sur son vélo
Le cycliste Brivadois a toujours donné l'image d'un jeune homme avec les pieds sur terre, George Vidal confirme : " Il est toujours très posé, sauf sur un vélo. Là, il devient nerveux. Il a une spécificité : quand il termine une course, il balaie ce qu'il vient de se passer, il n'aime pas en parler ". 

Des relations privilégiées
Romain Bardet reste proche de son club malgré son ascension dans le monde professionnel comme nous l'explique le Vice-Président : " Romain est toujours licencié ici et il continue à venir régulièrement. Nous communiquons souvent bien que ce ne soit pas facile. Quand il vient, il va voir les enfant de l'école de vélo et ne vient jamais les mains vides, il a toujours des casquettes, des chaussettes...pour eux ".

Pour finir, Georges Vidal, nous raconte une petite anécdote : " Quand il était cadet, il a été battu d'une demi-roue lors du Championnat de Haute-Loire qui se déroulait à Saugues. Déçu, il en a jeté son vélo par terre. C'est un souvenir qui m'a marqué, puisqu'il gagnait déjà beaucoup de compétition ". 

Le jeune cycliste, bien que 6ème, fait la fièrté de nombreux altiligériens, et bien plus encore. De plus, l'AG2R a remporté la première place du classement par équipe.

E.J.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire