St Julien Chapteuil : quel avenir pour la Communauté de Commune ?

ven 12/09/2014 - 18:51 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:24

Une rencontre informelle initiée par Laurent Wauquiez pour faire le point sur les problèmes du développement intercommunal face à la baisse annoncée des dotations de l'Etat d'ici à 3 ans, ainsi que la mise en place de seuils de population, "une situation préoccupante pour les communes rurales" selon le député-maire du Puy en Velay.

Des finances saines, mais un avenir incertain 
Si les finances de la ComCom du Meygal sont saines, avec un budget excédentaire d'environ 100 000€ sur le dernier exercicie, les inquiétudes de son président Raymond Abrial, maire de St Pierre-Eynac ne se situent pas là : " Si les seuils de 20 00 habitants ne sont pas baissés en milieu rural, on devra s'allier avec d'autres intercommunalités...il faut donc réfléchir dès maintenant de quel côté on voit notre avenir, et le préparer avant qu'on nous impose les choses". Un constat approuvé par Laurent Wauquiez : " On ne peut pas demander la même chose à la Communauté Urbaine de Lyon qu' au Meygal....mais ce n'est jamais très cohérent quand ce sont les parisiens qui découpent".
Ainsi, afin d'éviter un découpage arbitraire, il est urgent de réfléchir dès maintenant à la manière d'anticiper l'évolution nécessaire de la réforme territoriale, par des actions cohérentes et solidaires entre intercommunalités rurales, raison de la présence du député-maire ce jeudi soir à St Julien-Chapteuil.

Quelles conséquences pour les habitants ? 
La baisse des dotations pouvant aller jusqu'à 10% sur les trois prochaines années, il est nécessaire d'être vigilent sur le coût de fonctionnement de la ComCom. Concernant celle du Meygal, l'excédent dégagé "correspond à ce que vous allez perdre en dotation de l'Etat" précise Laurent Wauquiez, et ce malgré un taux de fiscalité parmi les 3 plus faibles de Haute-Loire.
Une fiscalité qui pourrait être revue à la hausse afin de combler ce manque à gagner. Compris entre 12 et 16% sur l'ensemble des communes concernées, il ne peut à lui seul compenser la perte. C'est le cas du Pertuis où " l'augmentation du taux d'imposition a été englobé par la perte de dotations cette année" selon le maire Sébastien Masson.
Il faut donc réfléchir à des solutions communautaires pour engager des actions cohérentes avec des investissements moindres.

Le tourisme comme vecteur d'avenir
Parmi les compétences de la ComCom du Meygal, le tourisme semble être l'une des pistes privilégiées pour conserver l'attractivité et générer des bénéfices. "On a un pays propice aux activités nature comme le VTT, l'escalade, la randonnée, et si on y met de l'élan, on va y arriver" affirme André ferret, maire de St Julien-Chapteuil et vice-président de la ComCom.
Et les projets ne manquent pas, à l'image de l'aménagement de la gare de Lantriac, projet touristique intercommunal visant à terme à proposer sur deux bâtiments une patinoire sèche et une salle de jeux et de réceptions, sur le thème du rail.
Un projet dont le budget de la première tranche de travaux s'élève à 1 million 200 000 € (dont 56% de subventions), et qui vise à créer, au-delà des limites de la communauté de communes, une "voie verte" qui permettrait aux touristes d'aller "du Mézenc à Brives-Charensac en passant par le Meygal. Si on arrive à cà, c'est gagné" selon Laurent Wauquiez.
Un projet ambitieux mais adapté à la réalité du territoire et à la demande : "Le touriste cherche une ambiance, des animations, et plus on proposera d'activités sur différentes communes et intercommunalités voisines, plus on les gardera chez nous" ajoute le député-maire. Suivi par André ferret sur cette voie : " 1 jour au Puy, 1 au Gerbier, 2 dans le Meygal et le reste aux alentours, en conservant des fêtes de village très prisées", telle serait la formule pour fidéliser les touristes.

En conclusion, l'avenir de l'intercommunalité résiderait dans le tourisme et l'anticipation financière pour les territoires ruraux, "dans une France qui se divise, l'une qui a du bon sens, et l'autre qui tend à tout normaliser" (L.W.). 

G.V.
 

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire