St-Bonnet-le-Froid : des nouveautés pour la foire aux champignons

lun 03/11/2014 - 14:43 , Mise à jour le 27/11/2020 à 05:53

La Foire aux champignons de Saint-Bonnet le froid est devenue un marché incontournable pour les ramasseurs, acheteurs, mais aussi pour les producteurs locaux, marchands et gourmands. Nouveautés, ambiance, récolte et recette... En tout, il y aura une dizaine de nouveaux jeunes chefs. Thierry Guyot, le président du comité d’animation, nous met l’eau à la bouche.

Zoomdici : L’année dernière, vous évoquiez des problèmes concernant le four aux champignons. Qu’en est-t-il cette année ?

C’est une des nouveautés de cette foire : la réfection du four aux champignons. Un investissement entre 13 et 14 000 euros. C’est une grosse structure (1,5 tonne) qui devait être rénovée : d’une part pour la sécurité des bénévoles et pour le public qui venait voir la confection de la tarte géante, d’autre part elle devenait obsolète et commençait à se détériorer. Il fallait donc la changer. Nous avons dû la repenser. La bonne nouvelle c’est que la confection de la tarte pourra se faire par tout temps !

----La nouvelle cloche du four de la tarte géant est arrivée ce jeudi. Rendez-vous donc ce dimanche 9 novembre, vers 14 heures, devant la tarte géante (derrière les chapiteaux) pour la présentation de cette nouvelle cloche.-----Zoomdici : Cette année, le public pourra également découvrir de nouveaux chefs.

Exactement. Mais certains « anciens » seront toujours là, comme Jean-Pierre Vidal (Saint-Julien-Chapteuil), Régis Marcon (Saint-Bonnet le froid) ou Gilles Roux (Dunières)… En tout, il y aura une dizaine de nouveaux jeunes chefs. Ils sont installés dans la région depuis un ou deux ans et ils apprécient l’esprit de Saint-Bonnet-le-froid. Cela va être très agréable d’avoir ce « vent de nouveauté ». Le public pourra (re)découvrir le restaurant "Le Dôme" (Annonay), Jérémy Galvan (Lyon), Jérôme Bru (Clermont-Ferrand) ou encore Jérôme Celle (Saint-Germain Laprade).

Zoomdici : Comment définiriez-vous l’esprit de Saint-Bonnet-le-froid et cette foire aux Champignons ?

C’est une ambiance. Entre nous, nous allons tous dans le même sens. Il n’y a pas de mauvaise concurrence. C’est un peu comme le village dans Astérix & Obélix : nous résistons à un tas de choses comme à la désertification, le problème de la crise... Saint-Bonnet c’est sept restaurants, plus de 300 chambres pour un village de 250 personnes : c’est énorme ! Il faut savoir que c’est 120 emplois qui sont créés autour de l’hôtellerie-restauration sur le village.

----A l’occasion de la Foire aux Champignons, une fête du vin de la Cave Marcon se déroulera le 7,8 et 9 novembre. Au programme : marché aux vins, ateliers…
-----Zoomdici : Que représente la foire à Saint-Bonnet-le-froid ?

La foire nous permet vraiment d’avoir une économie locale jusqu’à mi-novembre. Si nous n’avions pas cette foire, ce serait très difficile à la sortie de l’été. Elle entretient cet état d’esprit convivial. C’est très important pour nous.

Zoomdici : Un mot sur la récolte des champignons.

La récolte n’est pas si mauvaise que ça. Nous avons eu une grosse poussée au mois d’août qui a vraiment surpris tout le monde puisqu’on a retrouvé beaucoup de cèpes sur le secteur. Il y a eu un petit temps sur le mois de septembre, et puis en ce moment nous avons de nouveau une belle poussée de champignons. Nous sommes confiants pour que la foire se passe bien.

L.G.

En savoir +

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire