Sophia Djebel Rose, nouvelle pretresse de la folk psychédélique ?

Par N.De jeu 25/11/2021 - 11:30 , Mise à jour le 25/11/2021 à 11:30

La question sonne en fait plus comme une affirmation. Car la chanteuse, installée dans les terres mystérieuses du pays de Cayres et de Pradelles, continue son envolée ésotérique avec un album solo aérien et sombre, noir et scintillant, et d'une intimité à couper le souffle.

Sophia Djebel Rose compose et enregistre quelque part, perdue dans les profondeurs de la Haute-Loire, des chansons qui invoquent la puissance des forêts noires et des eaux claires, des saisons, de la mort, de la révolte et de l'amour. Si vous l'interrogez, Sophia vous dira d'abord qu'elle est pleureuse. Comme il se faisait en Grèce Antique, en Egypte ou au Maghreb.

Elle porte sur elle les chagrins et les joies de tous et son chant est une supplique qu'elle offre. Mais au delà de cette approche ésotérique brute, la folk de Sophia Djebel Rose vous fera aussi remonter aux origines du genre. Dans le sillage de Leonard Cohen, Angel Olsen, Buffy Sainte Marie ou encore Daniel Higgs, Sophia Djebel Rose réinvente la langue française et l'infuse de saveurs lointaines.

"Comme si Vénus elle même descendue de son ciel avait emprunté ma voix"

Son prochain et premier album solo, Métempsycose, sort complet en mars 2022. En attendant ce bijou de notes et d'épices lyriques, Sophia Djebel Rose nous offre l'un des titres avec son clip intitulé Vénus. L'artiste confesse, contrairement à ses habitudes, l'avoir écrit en quelques minutes, sans y penser. "Tout s'est passé comme si Vénus elle même descendue de son ciel avait emprunté ma voix pour s'exprimer, confie-t-elle. Je n'ai compris qu'après coup que c'était elle qui avait parlé à travers moi. Fatiguée d'être cette icône muette inventée par l'homme, le chant de Vénus s'avère conquérant et guerrier, doux et implacable". 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire