Son "Opera Jecur de foie gras" met l'eau à la bouche

mar 27/12/2016 - 17:34 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:44

Alors que le foie gras est à l'honneur en ces Fêtes de fin d'année, saviez-vous qu'il existe un Challenge Foie Gras des Jeunes Créateurs Culinaires ? Créé en 2005, il est destiné à découvrir les nouveaux talents (de 16 à 24 ans) de la cuisine. Il permet aux futurs chefs de se familiariser avec l’étendue des possibilités culinaires offertes par le Foie Gras, le Magret et le Confit.
Un prestigieux Jury, présidé par André Daguin et supervisé par Guy Legay, Meilleur Ouvrier de France, veille au respect des critères de cet événement. Des cuisines du Ritz à celles de la prestigieuse École Ferrandi-Paris en passant par celles du Fouquet’s, du Pavillon Gabriel et de la Maison Blanche, ce concours national à servi de tremplin à de nombreux jeunes cuisinier.

Il puise son inspiration dans la pâtisserie 
La 12e édition de ce prestigieux concours invitait les candidats à exprimer leur talent sur le thème du "Foie Gras, faites-en tout un plat". Les six finalistes ont préparé leurs recettes sous les yeux des jurés dans les cuisines de l’école française de gastronomie Ferrandi à Paris. Quentin Mathevon, 18 ans, est originaire de Saint-Étienne.
Cet amoureux de la cuisine est en apprentissage en Haute-Loire, au Restaurant "Les Cèdres Bleu" à Aurec-sur-Loire et prépare un Brevet Professionnel Arts de la Cuisine au CFA les Mouliniers à Saint-Étienne. Quentin s’est illustré en puisant son inspiration dans la pâtisserie avec sa création "L’opéra Jecur de foie gras" (photo).

Apprentissage dans un prestigieux restaurant gastronomique de Haute-Loire
Quentin Mathevon est un grand gourmand, fan de cuisine depuis tout petit. Dès son plus jeune âge, il apprenait déjà aux côtés de son grand-père pâtissier, dans son labo, où il se tenait à ses côtés pour confectionner des choux à la crème et autres éclairs au chocolat.
Si Quentin était au départ naturellement tenté par une carrière dans la pâtisserie, la découverte du chaud a pour lui été une révélation. Aujourd’hui, c’est en apprentissage dans un prestigieux restaurant gastronomique "Les Cèdres Bleu" à Aurec-sur-Loire qu’il apprend le métier de cuisinier.

Sa passion ?  "Inventer des nouvelles recettes"
Une fois son diplôme en poche, Quentin a l’intention de voyager en France et à l’international pour continuer à gagner en expérience. Ce qu’il aime dans le métier ? "Inventer des nouvelles recettes. C’est formidable pour quelqu’un qui, comme moi, aime bien manger !".
Et, quand il se sentira prêt, Quentin rêve d’ouvrir son propre établissement, sur un concept original, alliant restaurant gastronomique et bar dansant "pour bien manger et faire la fête".

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire