Ski de fond : un Altiligérien aux championnats d'Europe

mar 23/02/2016 - 10:27 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:39

Tout juste 15 ans et déjà un champion. Corentin Haon enchaîne les compétitions avec un rythme qui force l'admiration : Championnat de ski de fond Cadet à Megève, Echapée nordique du Mézenc, finale de la Coupe d'Europe de ski de fond... Tout ça en moins de trois semaines. Il était l'invité de Zone Mixte, l'émission de sport de notre partenaire RCF Haute-Loire à laquelle Zoomdici.fr participe. Le podcast est disponible ici.
Des jeunes au niveau national
La saison dernière, le jeune sportif s'était illustré avec d'excellents résultats en catégorie Cadet. Cette année, il remet le couvert avec, par exemple, sa victoire à l'Echappée nordique du Mézenc dans la catégorie des moins de 16 ans. Le président du club, Pierre Ribeyron, n'est pas peu fier des résultats de Corentin : "Ça fait plaisir de voir des jeunes du club de Saint-Julien au niveau national".
Ce jeudi 3 mars 2016, Corentin Haon et son entraîneur, Frédéric Echavidre, prendront la direction de l'Allemagne. "Il y a quatre qualifiés français sur les 150 qui ont participé aux sélections", explique l'entraîneur. Les épreuves individuelles auront lieu samedi et dimanche pour les équipes nationales. "C'est la compétition la plus importante pour les moins de 18 ans", insiste Frédéric Echavidre.
Depuis tout petit
Corentin Haon a chaussé les skis pour la première fois à 8 ans avec son père. "Mes parents sont sportifs", explique-t-il. Dès l'âge de 10 ans, il intègre le club nordique de Saint-Julien-Chapteuil. "Il avait des prédispositions à la compétition. Corentin s'est donné les moyens d'y arriver, il est travailleur", se souvient Pierre Ribeyron.
----Discipline populaire
Depuis deux ans, le club nordique de Saint-Julien-Chapteuil connaît une hausse de la fréquentation. A ce jour, il y a 106 adhérents dont 80 licenciés à la fédération française de ski.-----Tout faire rentrer dans des journées de 24h
En tant que fondeur, le jeune sportif s'entraîne du mois de mai à novembre ou décembre. Entre l'école et le sport, Corentin Haon doit faire preuve d'une organisation millimétrée pour tout faire rentrer dans son emploi du temps. Chaque semaine, ce jeune espoir du ski de fond cumule une quinzaine d'heures d'entraînement où il alterne ski-roue, natation, course à pied, cyclisme... "Je vais à l'école la journée, et à l'entraînement les soirs. Sans oublier de faire les devoirs", explique-t-il avec humour.
Vers de nouvelles installations
Le club espère obtenir un vrai stade de biathlon dans les années à venir en Haute-Loire. La venue de Martin Fourcade et de l'intégralité de l'équipe de France en 2014 devrait se renouveler cette année. Un point fort pour ce projet coûteux. Un pas de tir serait nécessaire ainsi qu'une piste de ski-roue. En tout, il pourrait y en avoir pour quelques millions d'euros. "On doit occuper les adhérents à l'année. Quand il n'y a pas de neige, on fait du ski-roue, du tir (avec le club de tir de Beaulieu avec lequel il y a une étroite collaboration, ndlr), ou encore de la course à pied", explique le président.
Le club nordique de Saint-Julien à jamais
La saison prochaine, Corentin Haon passera en catégorie Jeunes. Il commence déjà à penser à l'avenir. "Je ne pense pas partir tout de suite du ski club de Saint-Julien, voir jamais", avoue-t-il avec un regard complice vers le président. Pour le moment, Corentin reste concentré sur le ski de fond sans se fermer la porte du biathlon dans les années à venir.
Corentin Haon sera présent à la grande finale du championnat de France Cadet qui se déroulera au Mézenc les 12 et 13 mars prochains. Si la neige est au rendez-vous, le sportif pourra compter sur les encouragements de sa famille et de ses amis.

Emma Jouve

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire