Sept personnes interpellées pour braquages et séquestrations

mar 10/04/2018 - 09:16 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:52

Sept personnes ont été interpellées sur l'agglomération stéphanoise les 16 février et 3 avril 2018, pour des faits qui se sont produits dans la Loire et la Haute-Loire. L’affaire a été révélée par la police stéphanoise et les gendarmes altiligériens ce lundi 9 avril.

Parmi les sept personnes interpellées, cinq ont été placées en détention provisoire. Ces jeunes hommes, tous connus des services de police, sont soupçonnés d’avoir violemment séquestré les membres d'une famille à Saint-Just-Malmont (Haute-Loire) pour la dépouiller le 15 février. Certains sont soupçonnés également d’avoir braqué la station Total de la Terrasse à Saint-Étienne, ainsi que l'hôtel Première classe de Villars.

----Lors des perquisitions, les enquêteurs ont mis la main sur quatre armes de poing et un gilet pare-balles, ainsi que 3.000 euros en espèce et une petite quantité de cannabis.-----L’un des suspects avait été arrêté dans un appartement du square Renoir, situé dans le quartier de Montchovet à Saint-Étienne.
"Pour les besoins de cette enquête, le parquet de Saint-Etienne a co-saisi, pour la première fois, la police stéphanoise et la gendarmerie de la Haute-Loire", a souligné le lieutenant-colonel Jean-Pierre Rabasté, commandant du groupement de gendarmerie de la Haute-Loire.

Reportage diffusé dans le Journal de TL7:

Reportage : TL7

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire